Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    5ème Rencontres Internationales du Cinéma de patrimoine de Vincennes

    28 janvier 2010

    Chefs-d'oeuvre, classiques et films rares ou inédits seront à l'honneur de la 5ème édition du festival international du cinéma de Vincennes du 29 janvier au 1er février 2010, ainsi que de nombreuses réflexions sur la filière cinématographique.

    Berlin à l'honneur

    Pour Bertrand Tavernier : " Les films du patrimoine sont souvent plus forts et plus modernes que des films récents ".

    Pour Cédric Klapisch : " Un film, c'est une boîte à désirs, personne n'imaginerait la refermer à jamais ".

    Le festival c'est avant tout la projection de films inédits ou restaurés présentés par les plus grands réalisateurs ou cinémathèques internationales ( Berlin sera à l'honneur cette année). Mais aussi des rencontres avec des personnalités du cinéma, des techniciens, des étudiants, des scolaires, des populations dites " différentes " sans oublier tous les passionnés du 7ème art. Différents sujets seront traités lors des tables rondes : l'évolution des techniques, l'avenir de la filière : le cinéma c'est aussi une industrie avec des enjeux techniques et de compétitivité.

    Un pôle de compétitivité dédié à l'image

    De la première usine de fabrication de films créée en 1903 à Joinville par Charles Pathé jusqu'à la labellisation en 2005 du pôle de compétitivité Cap Digital, l'Est parisien et le Val de Marne sont ancrés dans l'industrie cinématographique. Le pôle de compétitivité permet d'aller au-delà de ces dynamiques actuelles de partenariats entre industriels, chercheurs et enseignants et doit rendre la région plus attractive et compétitive pour la localisation et la création d'emplois, d'activités de R§d, de sites de création et de production. Cap Digital, spécialisé dans l'image et le multimédia, participe au projet européen ImMédia Te, en collaboration avec quatre autres clusters (Italie, Espagne, Malte, Pays-Bas). A noter également l'implication de la région Île de France qui vient de débloquer 500 000 euros pour sauver l'emploi du secteur cinématographique durement touché par la disparition progressive des supports sur film argentique au profit du numérique.

    Cliquez ici pour consulter des articles sur d'autres salons professionnels

    Une question ? Les experts SVP vous répondent !

    Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Géraldine Sourdot, Françoise Eugenia