Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Certification ISO 9001/QMS Pharma : la démarche qualité des officines de pharmacies

    06 novembre 2013

    Lancée en 2010 de façon « confidentielle » pour permettre une meilleure adaptation aux futures mutations de la profession et redonner confiance aux patients, quelque peu déstabilisés par les affaires du médiator ou des pilules de 3ème et 4ème génération, la certification ISO 9001/QMS Pharma fédère aujourd'hui près de 2000 officines de pharmacie. Elle a pour objectif d'analyser et d'améliorer en permanence la qualité de service dans les officines de pharmacie en collant à l'évolution des pratiques du métier.

    Le référentiel QMS Pharma 2010

    QMS pharma pour « Quality Management Système » a été développé par Pharma Suisse et s'appuie sur les exigences de bonnes pratiques définies au niveau international. Il s'agit d'un référentiel métier propre à l'officine de pharmacie, mettant l'accent sur l'accueil du patient, le conseil pharmaceutique, la dispensation de médicament, la traçabilité, et permettant aux pharmaciens d'optimiser leur méthode de travail et de valoriser l'acte pharmaceutique.

    La certification ISO 9011/QMS Pharma

    Cette certification repose à la fois sur le référentiel de management de la qualité ISO 9001 :2008, et le référentiel métier QMS Pharma 2010 dédié à la qualité des services en pharmacie.

    Elle peut s'appliquer indifféremment aux officines indépendantes ou adhérentes à un groupement. Une procédure multi-site a pour ce second cas été définie par le COFRAC (Comité Français d'Accréditation). La certification multi-site via un groupement a l'avantage de permettre une mutualisation des coûts.

    La démarche s'installe petit à petit sur le marché officinal. A ce jour près de 2000 pharmacie en France, soit un peu moins de 10%, auraient obtenu la certification ISO 9001/QMS Pharma.

    Cette lettre est réalisée par : Jean Jacques Labinsky, Jacques Dugravier, Géraldine Sourdot