Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Eté 2016 : augmentation saisonnière des prix

16 septembre 2016

Les mouvements de prix à la consommation en été sont marqués par les hausses saisonnières de prix sur les services liés aux vacances. Au mois d'août 2016, l'INSEE relève aussi le rebond des prix de l'habillement marquant la fin des soldes d'été ainsi que la hausse des prix des fruits et légumes. Ces augmentations sont compensées pour partie par une nouvelle baisse du prix des carburants. L'inflation atteint ainsi +0,3% sur le mois et +0,2% sur un an.

Hausse du prix des services

L'indice INSEE du prix pour l'ensemble des services aux ménages progresse de 0,1% sur le mois et de 0,7% sur un an. L'essentiel des hausses du mois résulte de l'application des tarifs saisonniers sur les services liés aux loisirs. Les prix des services d'hébergement dans les centres de vacances progressent ainsi de 13,3% au mois d'août (+1,1% par rapport au même mois de 2015). Les prix des forfaits touristiques font un bond de 8,6% sur le mois (+3,6% sur un an).

Nouvelle baisse du prix des carburants

Directement impacté par le repli du cours du brut, le prix des carburants à la pompe diminue pour le deuxième mois consécutif (-3,1% sur le mois après -2,3% en juillet). Sur un an, le retrait atteint 4,5%. Pour les autres énergies, le prix de l'électricité recule de 0,3% sur le mois (+1,8% sur un an), tandis que le tarif réglementé du gaz de ville augmente de 1,9% sur le mois (-7,7% sur un an).

Fin des soldes pour les produits manufacturés

La période des soldes s'étant terminée début août, les prix des produits manufacturés comme l'habillement et l'ameublement, subissent des hausses : respectivement de 8,7% et 1,9% sur le mois. Cependant, sur un an, les prix de ces produits restent stables.

Persistance d'une inflation modérée

L'inflation cumulée sur les 8 premiers mois de l'année s'élève à 0,5%, soit le même niveau que celui observé en août 2015. Compte tenu de la faiblesse persistante de la reprise économique, l'inflation resterait modérée au cours des prochains mois. Selon les prévisions actuelles des différents organismes économiques et financiers, l'inflation en fin d'année 2016 se situerait autour de 0,7%. Dès le début d'année 2017, la hausse des prix à la consommation repasserait au-dessus de 1% par an.

Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

Les articles des experts SVP sur le même thème :