Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Faible hausse des prix en mai

    15 juin 2010

    Au mois de mai, les prix à la consommation ont augmenté de 0,1% sur le mois, portant l'inflation annuelle à 1,6%. La faible hausse des prix résulte de l'augmentation du prix des carburants et des fruits compensée par la baisse de celui des automobiles et de l'audiovisuel.

    Les principales hausses de prix du mois

    . Pour le troisième mois consécutif, la progression des cours du pétrole et du dollar a provoqué une nouvelle hausse du prix des carburants (+1,4% sur le mois, +18,5% sur un an) et surtout du fuel (+2,1% sur le mois, +36,5% sur un an).

    . Les prix des produits alimentaires augmentent de 0,3% sur le mois (+0,9% sur un an).

    Ce mois-ci, ce sont à nouveau les fruits qui contribuent le plus fortement à la hausse (+11,9% sur le mois, +3,7% sur un an). Hors produits frais, les prix des produits alimentaires restent stables sur le mois et sur l'année.

    . A l'approche de la saison estivale, les prix des voyages et de l'hôtellerie s'accroissent respectivement de 11,5% et de 1,1% sur le mois.

    . Les tarifs des assurances augmentent en moyenne de 0,9% sur le mois (+5,6% sur un an). Les relèvements les plus significatifs touchent les assurances auto (+7,6% sur un an).

    Les principales baisses de prix du mois

    . De nouvelles promotions sont offertes sur l'automobile et entrainent des baisses de prix

    (-0,8% sur le mois, -1,1% sur un an).

    . A l'approche de la coupe du monde de football, les équipements audiovisuels ont bénéficié aussi de promotions

    (-1,3% sur un mois, -11,9% sur an).

    Zone Euro

    Selon l'indice harmonisé européen, l'inflation française a été, en mai, de 1,9% sur un an. Pour l'ensemble de la zone euro, la hausse des prix a été de 1,6%. C'est en Grèce que le taux d'inflation le plus élevé est enregistré avec +4,7% sur un an. L'Irlande connait un taux d'inflation négatif (déflation) de -2,5% sur un an.

    Tendances

    La hausse actuelle des prix marque une pause, la faiblesse de la conjoncture reste peu favorable à de fortes augmentations de prix. En conséquence, l'inflation devrait, selon les prévisionnistes, atteindre, en décembre 2010, autour de 1,4% sur un an.

    Une question ? Les experts SVP vous répondent

    Pour suivre les évolutions des indices et des taux impactant votre activité , cliquez ici !

    Cette lettre est réalisée par : Murielle Doyen, Pierre-louis Passalacqua, Jean-luc Zeiler