Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Financement de la Sécurité Sociale pour 2016 : quelles économies ?

    05 octobre 2015

    Les grandes lignes du projet de loi pour le financement de la Sécurité Sociale ont été présentées le 24 septembre 2015 par la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. Il prévoit 3,4 milliards d'euros d'économies pour le secteur de la santé incluant la ville, l'hôpital, les médicaments.

    Réduction du déficit

    Les économies à réaliser résultent des mesures suivantes :

    -l'optimisation de la dépense hospitalière avec le développement de l'ambulatoire, la réforme du financement des établissements et la mise en oeuvre des groupements hospitaliers de territoire,

    -la baisse de prix des médicaments et la promotion des médicaments génériques,

    -la baisse des tarifs des professionnels libéraux,

    -la maîtrise des volumes et de la structure de prescription des médicaments,

    -la réforme des cotisations des professionnels de santé.

    Concernant la santé publique, l'accès des mineures à la contraception sera renforcé par le secret et la gratuité des actes comme les frais d'examens de biologie médicale.

    De plus, la prévention de l'obésité sera développée chez les enfants par la mise en place d'une expérimentation fondée sur le repérage, par le médecin traitant, d'un risque d'obésité chez les enfants de trois à huit ans et la prise en charge financière de bilans d'activité physique et de l'intervention de diététiciens et psychologues.

    Pour en savoir plus

    Le dossier de presse du projet de loi est disponible sur le portail de la sécurité sociale. Il comprend quatre parties :

    - le rétablissement des comptes de la sécurité sociale tout en soutenant l'emploi et la croissance,

    - la transformation du système de santé en préservant les droits des assurés,

    - les droits renforcés et adaptés aux situations des personnes,

    - la simplification de la revalorisation des prestations.

    Cette lettre est réalisée par : Valérie Belair, Pierre-louis Passalacqua, Rosine Magnier

    Les articles des experts SVP sur le même thème :