Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Inflation : décélération normale pour le mois d'avril (+0,2%) et hausse de +1,6% sur un an

    25 mai 2018

    Pour le mois d'avril 2018, les prix à la consommation ont légèrement augmenté sur un mois (+0,2%) contre +0,1% sur la même période en 2017. Sur un an, ils ont progressé de +1,6% comme le mois précédent.

    Forte hausse des prix de l'énergie sur un an

    L'accélération des prix à la consommation découle principalement du secteur de l'énergie. En effet, les prix de l'énergie ont évolué de +6,3% sur un an après +5,0% le mois dernier.

    Deux composantes expliquent l'inflation des prix de l'énergie : d'une part, la continuelle hausse du baril de Brent. En effet, pour le mois d'avril, le prix moyen du baril de Brent a atteint 72,02 $, son plus haut niveau depuis 2014. Pour avril, la cotation du baril de Brent a augmenté de 9% par rapport au mois précédent et surtout une augmentation de 38% sur un an. D'autre part, la mise en place de la TICPE, taxe prélevée sur les produits pétroliers ainsi que sur d'autres produits énergétiques mis en vente et destinés à être utilisés comme carburants ou combustibles de chauffage, pèse sur les prix à la consommation.

    Ralentissement des prix des produits manufacturés et des prix du secteur des services

    En avril 2018, les prix des produits manufacturés ont connu un ralentissement de l'ordre de +0,1% contre +2,1% au mois de mars. Le ralentissement des prix des produits manufacturés résulte de l'effet saisonnier suite à la fin des soldes d'hiver. Sur un an, les prix des produits manufacturés continuent de diminuer pour le deuxième mois consécutif (-0,3%). Cette baisse est entraînée par les prix de l'habillement et des chaussures qui reculent un peu plus que le mois dernier.

    Le mois d'avril a également été marqué par une faible hausse dans l'alimentation. Avec une inflation à +1,6% pour le mois d'avril sur un an, la hausse de l'inflation est moins forte que le mois précédent (+1,5% en mars 2018) mais plus importante que celle observée l'année dernière (+0,7% en avril 2017, soit 0,9 point de pourcentage en un an) en raison d'une hausse des prix des produits frais.

    Dans l'ensemble, les prix des services sont en hausse de 1,4% comme pour le mois dernier. Toutefois, on remarque un ralentissement des prix de plusieurs secteurs tels que le secteur de la santé (-0,2% sur un mois), des services d'hébergement (+3,2% sur un an contre +5,6%) et de la communication (+0,5% sur un an). En outre, les prix des transports aériens affichent un net repli pour ce mois d'avril avec -0,9% sur un an contre +1,0% précédemment. Notons que les grèves qui ont touché les usagers des transports aériens et ferroviaires ont eu un impact sur le prix des transports routiers où on a assisté à une forte accélération (+4,3% sur un an contre +1,8% précédemment).

    Ralentissement du taux d'inflation annuel de la zone à +1,2%

    L'inflation française (+1,8%) est supérieure au taux d'inflation annuel de la zone euro qui s'établit à +1,2% en avril 2018 contre +1,3% en mars dernier. Cette baisse résulte d'une désinflation plus prononcée dans certains pays européens (Italie, Pays-Bas et Portugal). Pire encore, l'inflation irlandaise est passée de +0,5% à -0,1%.

    Cette lettre est réalisée par : Kader Berachoua, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :