Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Inflation en novembre 2017 : +0,1% sur le mois et +1,2% sur un an

    18 décembre 2017

    D'après les relevés de prix à la consommation effectués par l'INSEE au mois de novembre, l'inflation atteint 1,2% contre 1,1% le mois précédent. Ceci résulte de hausses conjoncturelles de prix de l'énergie et du tabac. Sans " coup de pouce ", la réévaluation du SMIC, au 1er janvier 2018, se situerait autour de 1,2%, selon les calculs établis à partir de l'inflation de novembre.

    Relative stabilité des prix sur le mois, hors énergie et tabac

    Les prix de l'alimentation restent stables sur le mois (+0,1%). L'augmentation du prix des huiles et graisses et des poissons et produits de la mer (respectivement +1,0% et +0,6% sur le mois) est compensée par la baisse du prix des légumes (-1,3%). La hausse du prix du beurre reste forte (+2,2% sur le mois après + 2,4% en octobre).

    Les prix des produits manufacturés baissent de 0,1% sous l'effet de la diminution des prix des produits de santé et des autres produits manufacturés.

    Les prix des services reculent légèrement (-0,1% sur le mois). Cependant, les prix des services de transport baissent fortement (-2,8% sur le mois ; -9,1% pour le transport aérien de passagers).

    Nette augmentation des prix des produits énergétiques et du prix du tabac

    Les prix de l'énergie augmentent en novembre pour le 4ème mois consécutif (+1,6% sur le mois ; +4,9% depuis juillet), sous l'influence des prix des produits pétroliers et du gaz (respectivement +2,4% et +2,0% sur le mois ; +7,9% et +2,6% sur 4 mois). Le prix de l'électricité reste stable. Sur un an, les prix augmentent de +5,4% pour l'énergie et de +8,6% pour les produits pétroliers.

    Accroissement de l'inflation en 2018

    L'inflation cumulée est de 0,9% sur les 11 premiers mois de l'année 2017. Elle atteindrait environ 1% pour l'année 2017 selon les hypothèses retenues par les banques françaises. Elle accélèrerait en 2018 pour atteindre entre 1,1% et 1,5% en fin d'année.

    Cette lettre est réalisée par : Pascale Claude, Jean-luc Zeiler, William Kennedy

    Les articles des experts SVP sur le même thème :