Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Internationalisation de la norme française sur l'E-réputation

    23 mars 2015

    A l'initiative de la France, la norme française sur l'authenticité des avis de consommateurs sur internet s'internationalise. Le comité technique ISO souhaite en effet faire connaître et partager au niveau international les bonnes pratiques concernant le traitement des avis en ligne de consommateurs. Après la norme publiée par l'Afnor en 2013, la norme internationale ISO 20488 est attendue d'ici 2016.

    Normalisation internationale de l'e-réputation

    Internet étant un espace sans frontière, les entreprises sont au niveau international confrontées aux mêmes problématiques, liées à la digitalisation de la société, en matière de réputation. D'où la volonté de l'ISO (International Standard organisation) d'élaborer à l'échelle internationale des méthodes fiables de traitement des avis de consommateurs.

    L'ISO souhaite en effet définir des règles communes au niveau international, en prenant comme base la norme française NF Z 74-501, pour protéger la réputation en ligne et les avis des consommateurs sur internet.

    Le comité technique doit également s'accorder sur un glossaire sur l'e-réputation des organisations publiques et privées dans le but de créer un vocabulaire commun permettant de faciliter le dialogue entre les différents pays, et étudier le rôle des médias sociaux et autres outils dans les débats de normalisation.

    Le comité ISO sur l'e-réputation piloté par la France (Afnor) rassemble 27 pays représentés par des entreprises, des administrations et des associations de consommateurs. Neuf ont un statut de participant actifs (Allemagne, Canada, Chine, Espagne, Finlande, France, Malaisie, Royaume-Uni et République Tchèque) et 18 d'observateurs, parmi lesquels le Brésil, le Japon et l'Inde.

    D'application volontaire, la future norme créera des conditions favorables en matière de lutte contre les atteintes à l'e-réputation.

    Cette lettre est réalisée par : Jean Jacques Labinsky, Géraldine Sourdot, Rosine Magnier

    Les articles des experts SVP sur le même thème :