Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    La filière laitière chinoise

    22 janvier 2007

    Selon les sources, la Chine aurait produit en 2005 entre 25 et 28.6 milliards de litres de lait soit deux fois plus qu’en 2000. La croissance de 19 % par an depuis 2000 ne suffit plus aux besoins du pays et la Chine reste importatrice nette de produits laitiers (460 millions de dollars en 2005).

    Le gros de la production se situe dans le nord, région qui bénéficie de ressources naturelles importantes, qui développe l’élevage et l’industrie laitière.

    La qualité du lait produit est pauvre à cause d’une part du niveau de l’élevage et d’autre part de la pollution environnementale. La majorité des fermes ont 1 à 5 vaches mais le gouvernement chinois aujourd’hui veut promouvoir des fermes modèles plus grandes intégrant plus de technologies.

    La consommation moyenne en 2005 est de 25 kilos par habitant en équivalent lait (48 kilos dans les villes et 12 dans les campagnes). Sachant que la population rurale est majoritaire, le marché des produits laitiers en Chine attire bien des convoitises et d’importantes occasions pour les professionnels de l’industrie laitière dans le monde.

    Le nouveau programme gouvernemental table pour 2020 sur une production de 60 millions de litres et une consommation de 42 kilos par habitant et par an.

    La Chine compte trois gros producteurs de produits laitiers : Mengniu, Shanghaï Bright Dairy, et Yili.

    Le chinois Mengniu à la suite d’un parrainage pour 6 millions d’euros d’une émission de télévision style " Star Academy " a vu les revenus de ses ventes de lait et yaourts à boire augmenter de plus de 60% au cours du premier semestre.

    Mengniu (1 milliard d’euros de chiffre d’affaires) est le leader des produits laitiers en Chine. Créé en 1999, il compte 20 usines dans 15 provinces et produit essentiellement du lait UHT , du lait en poudre et de la crème glacée. La société est cotée à la bourse de Hong Kong.

    Danone, déjà partenaire de Shangaï Bright Dairy, vient de signer un accord de joint venture avec Mengniu.

    LES AVANCEES CHINOISES

    PRODUCTION DE CAVIAR

    La société américaine Cavir Creator a créé il y a deux ans une co-entreprise avec la société chinoise Ti Anxia Sturgeon Company. La société chinoise possèderait le plus grand peuplement d’espèces d’esturgeons au monde.

    BIBLIOTHEQUES RURALES

    Selon l’agence Chine Nouvelle, la Chine va créer 200 000 bibliothèques en zones rurales pour améliorer la culture des paysans. Chacune de ces bibliothèques aura à sa disposition au moins 1000 livres, 30 journaux et des documents audiovisuels.

    MARCHE PUBLICITAIRE

    Selon les spécialistes la Chine devrait devenir le deuxième plus grand marché publicitaire et dépasser rapidement le Japon.

    BAIDU

    Créé courant 2000 par Robin Yanhong Li et Eric Yong Xu, le projet d’un moteur de recherche prend forme sous le nom de Baidu : « Cent fois » comptine d’un poème de la dynastie des Song, très vite Baidu s’impose rapidement comme le premier moteur de recherche en Chine et cela continue (+ 170 % de CA sur un an).

    LA CHINE : EXPORTATEUR D’ACIER

    La Chine est devenue le premier producteur d’acier et représente environ le tiers de la production mondiale, mais en même temps il est devenu en 2006 un exportateur net d’acier et négocie les prix avec le marché mondial.

    LES ENTREPRISES FRANCAISES EN CHINE

    QUELQUES STRATEGIES

    LE SAVOUR CLUB

    Leader dans la vente de vin par correspondance à destination des particuliers, mais légèrement menacé par la baisse de consommation dans l’hexagone, le Savour mise désormais sur l’international et surtout les pays comme la Chine où la distribution est naissante.

    Résultat : la création de Savour Club Asia basée à Hong-Kong, cette joint venture à 40% française et 60 % chinoise travaillera avec 2000 distributeurs chargés de la vente dans les grandes enseignes de distribution. Leur marque sera « le Ciel, la Terre, les Gens », le chiffre d’affaires prévisionnel s’élève à 10 millions d’euros en 2007, 27 en 2008 et 75 en 2011.

    HACHETTE

    Hachette Filipacchi Medias (HFM) espère réaliser 10 % de son chiffre d’affaires en Chine d’ici à 2010 contre 3 % actuellement. Présent en Chine depuis 18 ans HFM était le premier groupe de presse étranger à faire le pari d’une association avec un éditeur chinois. Le mensuel « Elle China » naît en 1988, le titre se vend aujourd’hui à 450 000 exemplaires contre 350 000 exemplaires en France.

    Aujourd’hui HFM en Chine c’est huit magazines (Marie-Claire, Psychologie…) le pôle Chine, Taiwan, Hong-Kong publie chaque mois 2 millions d’exemplaires pour un CA de 60 millions d’euros.

    Objectif : lancer un titre par an et se développer dans les villes moyennes. La Chine s’ouvre à la presse puisque les groupes étrangers ont le droit, maintenant de contrôler une société publicitaire, d’imprimerie ou de distribution de presse.

    L’OREAL

    Comment adapter ses produits à de nouveaux types de consommateurs. Les chinoises ne sont pas comme les européennes. Leurs rides apparaissent deux ans plus tard que les nôtres, leur peau plus foncée se tâche plus rapidement, leur maquillage est plus léger et les chinoises aiment les produits naturels (bambou, thé, plantes…).

    Stratégie : l’Oréal étudie scientifiquement toutes ces spécificités dans un laboratoire de 3000 m² avec 65 chercheurs et effectue des tests sur des dizaines de Chinoises. L’Oréal doit allier technologie occidentale et culture chinoise. En plus de ses propres recherches, la société rachète des marques locales et espère couvrir tous les segments du marché chinois.

    DANONE

    Présent en Chine depuis 1987, Danone a du s’adapter lui aussi à la culture chinoise. Un yaourt que l’on boit à la paille et non mangé à la petite cuillère. Depuis la société a installé un laboratoire à Shanghai et teste ses produits sur un panel de consommateur. Même stratégie que les cosmétiques avec l’utilisation des produits sains et bénéfiques pour la santé.

    Les entreprises étrangères en Chine

    BURBERRY

    Drame national en Angleterre avec l’hypothétique délocalisation en Chine d’une usine de Burberry située au Pays de Galles et employant 300 personnes. D’importantes célébrités et personnalités ont fait part de leur soutien aux salariés et l’archevêque de Canterbury lui-même menace de vendre les 2,5 millions de livres que l’église anglicane détient chez Burberry.

    BARRY CALLEBAUT

    Le chocolatier suisse investit en Chine. La société a décidé d’implanter la première usine de production chinoise de chocolat pour un montant de 13 millions d’euros. La croissance en Chine de chocolat devrait croître de 7 % par an contre 1,3 % en Europe.

    DIAGEO

    Le numéro mondial des vins et spiritueux va acquérir 43 % de la plus ancienne distillerie du pays, Sichuan Quanxing contrôlée par la holding Sichuan Swellfum. Cette distillerie produit de l’alcool de riz appelé communément le « baïju ».

    HOME DEPOT

    Le leader mondial du marché du bricolage a racheté 100 % de la chaîne chinoise Home Way et pris ainsi le contrôle de douze magasins répartis dans six villes du pays.
    GIBSON

    Le mythique fabricant américain de guitare Gibson devrait faire l’acquisition prochainement d’un des principaux fabricants chinois de pianos.

    TOYOTA

    Toyota devrait produire 80 à 90 000 yaris en Chine à partir de mi 2008.

    DAIMLER CHRYSLER

    Deux accords sont en vu pour Daimler Chrysler en Chine : l’un avec Berqui Fotons Motor pour des utilitaires et l’autre avec Chery pour des voitures de petites tailles à destination du marché américain.

    GOLDMAN SACHS

    La banque américaine devrait prendre une participation dans le capital de Midea un fabricant chinois d’électroménager.

    BASF

    Le leader mondial de la Chimie annonce le rachat du fabricant chinois de composant pour le béton Hi Con.

    Brèves

    Rennes- nankin

    Création d’un laboratoire spécialisé dans le traitement du signal et de l’image entre l’Université de Rennes et son homologue à Nankin.

    Esma Montpellier

    De Heerd Investments Ltd à Hong Kong vient de prendre le contrôle de l’Ecole supérieure des métiers de l’aéronautique de Montpellier.

    Le Havre

    Le port du Havre a organisé courant décembre la première convention d’affaires asiatiques en réunissant près de 300 entreprises chinoises et européennes. Le port du Havre et la Chine entretiennent des relations historiques et la Chine représente 17% du trafic total de conteneurs au Havre.