La maison de 2020 accessible dès aujourd'hui

La maison de 2020 accessible dès aujourd'hui

16 août 2011

Alors que la réglementation thermique 2012 n'entre en vigueur qu'au 1er janvier 2013, pour les bâtiments d'habitation en général, le groupe Saint Gobain a présenté le 6 juillet 2011 un projet économiquement viable d'une maison répondant aux futures exigences de la réglementation thermique (RT) attendue en 2020

Les réglementations thermiques se succèdent... et se durcissent

La "RT 2012" fait suite aux réglementations thermiques successives depuis le choc pétrolier des années 1973. Mais, alors que la problématique première de ces réglementations était la baisse de la consommation d'énergie des bâtiments pour des raisons de coûts, les réglementations actuelles visent, en parallèle, à atteindre les objectifs du protocole de Kyoto, à savoir la réduction des émissions de gaz à effet de serre.
Tandis que la réglementation thermique 2012 est une avancée importante dans le domaine de la consommation énergétique des bâtiments avec la généralisation de la " basse consommation ", la RT 2020 aura pour objectif de construire des bâtiments présentant une production d'énergie supérieure à leur consommation.

Avalanche de sigles

BBC, BEPOS et HQE : une avalanche de sigles et de certifications pour cette maison individuelle réalisée à Beaucouzé dans le Maine et Loire. Cette construction présentée par Saint Gobain a été réalisée selon les exigences des 14 points de la démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE). Lors du chantier, le respect d'exigences environnementales, le choix des matériaux et la qualité d'usage de l'habitat ont donc été appliquées. Le niveau de performance en terme de consommation énergétique (39 kWh/m2/an) permet naturellement à ce bâtiment d'être certifié BBC (Bâtiment Basse Consommation). Mais son niveau de production d'énergie (61 kWh/m2/an) permet en plus à cette construction de bénéficier de la certification BEPOS (Bâtiment à Energie POSitive) car il réinjecte au final 22 kWh/m2/an dans les réseaux électriques.

RT 2020 : économiquement sensée

La maison individuelle présentée par le groupe Saint Gobain coûte 260 000 euros hors foncier, soit un coût au mètre carré de 1 500 euros. Selon le groupe, le surcoût ne dépasse que de 10% la moyenne locale pour une construction similaire et serait amorti en 15 ans par la revente de l'énergie produite en excédent.
On constante qu'il est envisageable avec les techniques et les matériaux actuels de pouvoir réaliser un projet sensé avec 10 ans d'avance sur les futurs objectifs réglementaires. Les prouesses techniques réalisées dans ce domaine en plein développement pourraient permettre de faire monter dans le train de la performance énergétique un plus grand nombre de bâtiments existants.

Développement durable : retrouvez tous les articles des experts SVP !
Surveillez vos concurrents, votre marché avec les Actualités sectorielles SVP
Une question ? Les experts SVP vous répondent

Cette lettre est réalisée par : Pierre Emo, Rosine Magnier, Jacques Dugravier


Mots clés liés à l'article : Innovation Développement | Réglementation technique