Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    La startup du mois : Fyz Services / SpeachMe

    15 mars 2018

    Créée en avril 2012, Fyz Services a conçu une plateforme SpeachMe permettant de créer et diffuser des micro-modules de formation, " les Speachs ". Chaque Speach, ou " capsule de savoirs ", contraction de Speech et de Teach, est un contenu représentant un savoir structuré en courte séquence créé directement par une personne détenant une compétence spécifique.

    Capter et transmettre un savoir ou un savoir-faire

    La société Fyz Services a développé SpeachMe, une plateforme Internet en mode Saas pour capter et transmettre les savoirs et les savoir-faire au sein d'une entreprise en peer-to-peer. L'outil permet, par exemple, à un salarié qui maîtrise un geste technique de l'enregistrer, sans disposer d'une connaissance technique de la création de contenus d'e-learning, et de le partager en publiant son " Speach ". Cette capsule interactive au format microlearning, avec vidéos, sons, texte et PowerPoint peut ainsi être vue par l'ensemble des apprenants de l'entreprise.

    Associée à un LMS de gestion et de diffusion d'e-learning (Learning Management System), la plateforme permet ainsi de capter le savoir informel, l'ensemble des gestes techniques ou des processus internes qui représentent souvent la plus grande richesse de l'entreprise.

    La France en retard sur le marché du e-learning

    Avec un fort taux de croissance et même l'un des meilleurs en Europe, la France progresse vite mais elle est en retard sur le marché du e-learning. Ce retard s'explique notamment par la réglementation qui, jusqu'à la réforme de la formation professionnelle résultant de la loi du 4 mars 2014, ne reconnaissait pas le e-learning au même titre que les formations en présentiel. A cela s'ajoute le fait que les outils LMS sont encore assez coûteux et ne trouvent leur rentabilité que lorsque le nombre d'apprenants est important, même si ce point s'est fortement atténué ces dernières années. En effet, en 2015, près de 40% des entreprises ayant entre 500 et 5 000 collaborateurs faisaient uniquement du présentiel pour dispenser leurs formations. En 2016, cette part était réduite à 26%. Le blended learning, qui combine le e-learning et la formation en présentiel, convainc de plus en plus de structures.

    De plus, la formation à distance, avec ses contenus accessibles partout et en permanence, améliore l'efficacité et la qualité de la formation. L'apprenant choisit le rythme de sa formation et obtient son évaluation immédiatement. Enfin, l'e-learning réduit les frais de locaux et de déplacement et bénéficie de nombreuses innovations technologiques.

    La reconnaissance du marché

    Outil adapté aux grandes entreprises, qui font face aux enjeux de la transformation numérique et à l'accélération des besoins en compétence des salariés, l'entreprise peut déjà se targuer d'avoir des clients prestigieux tels que Amazon, Coca-Cola, GE, Sodexo, Tesla, PwC, Nissan, BNP Paribas ou encore Total. Najette Fellache, PDG de l'entreprise, précise : " Nous comptons 70 % du CAC 40 dans notre portefeuille clients. Notre solution est souvent utilisée au sein d'un site ou une business-unit. A nous maintenant de généraliser son déploiement. "

    Une levée de fonds exceptionnelle

    En mars 2016, Fyz Services avait déjà bénéficié d'un apport de plus de 2 millions d'euros. En janvier 2018, la start-up nantaise vient de lever cette fois 10 millions d'euros. L'opération, réalisée auprès de Red River West, fonds franco-américain co-piloté par Artémis, la société d'investissement de la famille Pinault, ainsi qu'Alven capital, déjà présent au capital, lui permet de prétendre à un objectif ambitieux : devenir le leader mondial du partage des connaissances entre pairs et développer son activité sur le marché américain, l'Asie et le Moyen-Orient. Elle dispose déjà de bureaux aux Etats-Unis et au Canada. Pour son développement, elle compte tripler son effectif en 2018 et ainsi renforcer les équipes commerciales et R&D. L'intégration de l'intelligence artificielle, des technologies d'analyse du Big-Data et de la réalité augmentée sont à l'ordre du jour des équipes de développement pour rendre l'outil encore plus efficace et rentable.

    Cette lettre est réalisée par : Denis Kientz, Pierre-louis Passalacqua, Stéphane Chen

    Les articles des experts SVP sur le même thème :