Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    La startup du mois : Klaxoon

    26 juin 2018

    Créée en décembre 2014, Klaxoon a développé une plateforme visant à rendre plus performante les réunions de travail et à dynamiser le travail en équipe. Les utilisateurs disposent d'une messagerie instantanée et peuvent, grâce à une panoplie d'outils, collaborer à la réunion en échangeant des documents, créant des questionnaires sous forme de quizz ou des sondages ou même en concevant des jeux de rôles.

    Développer le mode collaboratif

    La plateforme de Klaxoon a pour objectif ambitieux de révolutionner les réunions. Elle permet à tout collaborateur, qu'il soit présent dans l'entreprise ou en déplacement, de participer activement à une réunion, de donner son avis sur un projet, de collaborer à la vie de l'entreprise et de faire entendre sa voix.

    Dans ce but, Klaxoon met à disposition des utilisateurs un panel d'outils permettant de rendre les réunions interactives, de donner la possibilité à chacun de s'exprimer. La solution comprend notamment des outils pour créer un sondage, un quizz et même de réaliser, en temps réel, un jeu de rôles, un brainstorming ou encore de rassembler et d'organiser les idées des participants. Le partage devient l'axe central de la réunion, et, même s'il restera toujours un participant qui souhaite monopoliser la parole, il ne pourra plus empêcher l'ensemble des collaborateurs présents physiquement ou virtuellement d'exprimer leur opinion.

    Une box qui interpelle les participants

    L'idée intéressante de Klaxoon est d'avoir matérialisé son offre par une box qui se pose sur le bureau et s'utilise même sans connexion internet puisqu'elle dispose de son propre réseau Wifi. Même si cela paraît anecdotique, cette matérialisation de la solution a du sens. Elle peut interpeller l'auditoire afin de savoir si le contenu suscite toujours son intérêt et créer de l'interaction lors de moments-clés (sessions de brainstorming, réunions, présentations). Evidemment, dans le cas de participants extérieurs, la connexion internet redevient nécessaire et la box est accessible via le cloud.

    Proposée en location à 99 euros par mois, la box peut également être associée à la Loupe. Cet autre outil permet de transformer n'importe quel écran en surface interactive pour stimuler la créativité des équipes.

    La productivité des réunions remise en question

    En 2017, OpinionWay a publié une enquête, réalisée pour le compte du cabinet Empreinte Humaine, sur les écueils liés au mode collaboratif en entreprise. Selon ce sondage effectué sur plus de 1000 personnes dans des entreprises de plus de 500 employés, les salariés assistent en moyenne à plus de 2 réunions par semaine, pour une durée totale cumulée de 4 heures et demie. Une moyenne qui augmente pour les cadres (4,3 réunions / semaine pour les cadres) et le type d'organisation. Au total, ce sont donc trois semaines par an que les salariés passent en moyenne en réunion et plus du double pour les cadres. Mais le problème est encore plus préoccupant si la réunion semble improductive pour le participant en raison d'un ordre du jour mal ou pas défini (23%) ou s'il a le sentiment que sa présence n'est pas utile (15%)…

    Autant d'éléments qui permettent de comprendre que les solutions visant à redonner du sens aux réunions ne peuvent qu'avoir un accueil enthousiaste auprès des entreprises. En moins de trois ans, Klaxoon a séduit plus d'un million d'utilisateurs dans 1500 organisations dont 30% à l'international, équitablement répartie entre des grands comptes dont L'Oréal et Schneider Electric, qui ont participé à sa phase de test mais aussi 90 % du CAC40 et des PME.

    Une levée de fonds digne d'une future licorne

    Les investisseurs ont compris que la solution avait un bel avenir puisque, après un premier tour de table de 5 millions en 2016, Klaxoon accélère son financement et décroche 50 millions de dollars auprès d'investisseurs français et internationaux.

    Des fonds levés auprès d'Idinvest, Bpifrance, Sofiouest et du fonds américain White Star Capital qui vont permettre à l'entreprise rennaise de développer de nouveaux produits et accélérer son implantation en Europe et en Amérique du Nord.

    Cette lettre est réalisée par : Denis Kientz, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :