L'Asie, zone de développement privilégiée du marché français de la parfumerie de luxe

11 mai 2015

Les questions que vous vous posez sur ce marché : Face à la croissance du marché mondial des parfums et des cosmétiques et une hausse de la consommation des ménages, que représente le secteur en France ? Quelles sont ses perspectives? Quels sont les principaux acteurs français, leurs offres, leurs implantations et leur stratégie ? Que vous soyez acheteur, fabricant, distributeur,... vous pouvez obtenir une synthèse sur le marché de la parfumerie de luxe en France adaptée à votre besoin.

Définition du secteur

Le secteur de la parfumerie de luxe comprend la fabrication de parfums et de produits de beauté (maquillage, soins) de luxe. Ces produits sont distribués notamment en circuits sélectifs.

Les données économiques

8,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisés par les entreprises françaises de fabrication de produits de parfumerie en 2013.

2,9 millions d'euros de revenus générés par les ventes de produits de parfumerie de luxe en France en 2014.

Les tendances du marché et faits marquants

1,9% d'augmentation du prix à la production des parfums alcooliques contre 1,8% pour les produits de soin en 2014.

Le maintien de la catégorie maquillage contre l'affaiblissement du segment des soins de luxe.

Les acteurs

Le renforcement du positionnement luxe de la part des principaux fabricants : l'exemple de la cession de la marque Bourjois par Chanel qui souhaite se focaliser entièrement sur ses marques de luxe.

Le marché international et la diversification produits : principaux leviers de développement des leaders du secteur.

Les clients

16,5 milliards d'euros dépensés par les ménages pour la consommation de parfums et de produits de toilette en 2014, soit 0,5% de plus qu'en 2013.

32,8% de la demande mondiale en parfums et cosmétiques représentés par l'Asie-Pacifique en 2013 : 1ère région sur le marché, devant l'Amérique du Nord et l'Europe de l'Ouest.

Les enjeux

Opportunités :

Le maintien de la croissance du marché mondial des parfums et des cosmétiques avec 3,3% d'augmentation des ventes en 2014.

L'augmentation continue des exportations françaises de parfums et de cosmétiques avec 3,9% de hausse enregistrés entre 2013 et 2014.

Menaces :

Le durcissement de la réglementation européenne concernant les ingrédients utilisés dans la composition des fragrances, et inscrits sur l'étiquetage.

la délocalisation de sites de production et de recherche français vers les marchés cibles.

Cette lettre est réalisée par : Anne-charlotte Aubert, Martine Chevallier, Baudouin Despres