Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Le Cradle to Cradle, un nouveau label pour les cosmétiques

    23 avril 2018

    "Cradle to Cradle", C2C, est un concept créé par l'architecte designer américain William McDonough et le chimiste allemand Michael Braungart. L'idée de base est de considérer que les déchets des uns sont les nutriments des autres. La consommation devient "intelligente" par la réutilisation permanente des matières et des objets. Cette tendance concerne aussi les produits cosmétiques.

    Les principes du Cradle to Cradle

    Selon ce concept, qui signifie "du berceau au berceau", économie circulaire et up-cycling sont indissociables et sont liés à la notion d'impact valorisant.

    Le développement durable consiste surtout à diminuer les effets négatifs de la production de marchandises. A l'inverse, Le Cradle to Cradle, suppose de mobiliser toutes les compétences pour chercher à générer des impacts positifs.

    Dès la conception du produit, le C2C prend en compte son recyclage afin qu'il ait un effet positif tant sur l'économie, le bien-être et l'environnement. Ce modèle d'économie circulaire s'inspire de la nature à savoir que tout est ressource, le déchet devient nourriture.

    Les produits ainsi conçus peuvent être certifiés Cradle to Cradle avec des niveaux différents : Basic, Bronze, Argent, Gold ou Platine.

    Les produits cosmétiques certifiés C2C

    En France, l'EPEA Paris (Environmental Protection Encouragement Agency) accompagne les entreprises dans leur certification. L'évaluation porte sur cinq critères : matériaux sains, réutilisation des matériaux, énergie renouvelable, gestion de l'eau, responsabilité sociétale.

    Pour les cosmétiques, la démarche consiste à choisir des substances utilisées dans le produit et dans son packaging, de façon à ce qu'ils fonctionnent en deux boucles fermées, la boucle biologique ou la boucle technique.

    Concernant la boucle biologique, aucun ingrédient ni aucune substance ne doit avoir un potentiel nocif pour la santé ou pour l'environnement. Ainsi toutes les matières naturelles doivent pouvoir retourner à la terre et améliorer sa qualité.

    La boucle technique implique plus les emballages afin qu'ils soient recyclés à l'infini.

    Selon l'EPEA 9000 produits sont certifiés C2C aujourd'hui. Les premiers produits concernaient le secteur du bâtiment et aujourd'hui ce concept intéresse les acteurs de la cosmétique avec la tendance aux produits naturels et respectueux de l'environnement.

    Cette lettre est réalisée par : Valérie Belair, William Kennedy, Rosine Magnier

    Les articles des experts SVP sur le même thème :