Le marché des équipementiers automobiles en France

20 novembre 2013

Les questions que vous vous posez sur ce marché : Quels sont les chiffres clés et les tendances du marché français? Quels sont les principaux équipementiers, leur stratégie ? Vous êtes acheteur, fabricant, distributeur... vous pouvez obtenir une synthèse adaptée à votre besoin sur le marché des équipementiers automobiles en France.

Définition du secteur

A l'origine, le marché des équipementiers automobiles concernait les fournisseurs d'unités fonctionnelles pour les constructeurs automobiles. Désormais, la définition s'étend aussi aux principaux fabricants de pièces détachées pour la construction des véhicules.

Les données économiques

- 16,15 milliards d'euros de chiffre d'affaires générés par les équipementiers en 2012.

- Un résultat équivalent à celui de 2009, soit le plus bas niveau de production depuis 25 ans.

Les tendances du marché et faits marquants

- La chute de 36,5% de la production française d'équipements automobiles entre 2005 et 2013.

- Une érosion du tissu industriel : un repli de 26,5% des effectifs salariés du secteur entre 2008 et 2012 et de 21% du nombre d'entreprises du secteur.

Les acteurs

- Un marché français dominé par Faurecia, filiale de PSA.

- Une part prépondérante de l'activité des leaders réalisée à l'international, pour faire face au recul de leur activité en France.

- Les trois profils majeurs des acteurs du secteur : les filiales des constructeurs automobiles, les filiales de groupes industriels diversifiés et les fabricants indépendants.

Les clients

- Le recul de l'activité de la production automobile et de l'activité de l'entretien et réparation en France, une contraction des débouchés pour la production des équipementiers.

Les enjeux

Opportunités :

- Des acteurs internationaux qui concentrent leurs investissements dans les BRICS et les pays à bas coûts de main d'oeuvre.

- Le redimensionnement de leur système de production qui permet aux acteurs du secteur de réaliser des gains de productivité indispensables au maintien de leur compétitivité.

Menaces :

- Un contexte économique très défavorable au marché automobile.

- La baisse des prix à la production des équipements automobiles, conséquence de la forte pression tarifaire imposée par les constructeurs automobiles.

- La concentration des investissements en Asie et dans les pays à bas coûts de main d'oeuvre.

Cette lettre est réalisée par : Baudouin Despres, Anne-cécile Henkes, Muriel Doyen