Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Le point sur l'évolution des prix à la rentrée

    15 octobre 2010

    Les prix à la consommation ont baissé de 0,1% en septembre. Cette baisse des prix résulte essentiellement des baisses de prix des services liés aux vacances, en partie compensées par les hausses saisonnières de plusieurs produits et services.

    Les principales hausses de prix du mois

    . Les principales hausses du mois concernent surtout les prix de l'habillement, en raison, comme au mois d'août, de la sortie des nouvelles collections. L'augmentation atteint 2,9% pour les vêtements et 7,4% pour les chaussures de ville. Par rapport aux prix de septembre 2009, le poste habillement ne progresse que de 0,2%.

    . La fin des promotions sur les automobiles neuves entraine une hausse des prix de celles-ci (+1,8% sur le mois, +2,7% sur un an). L'automobiliste constate aussi une augmentation du poste " péages et parkings " de 2,3% sur le mois, en raison de la fin de la gratuité de certains parkings.

    . Avec la rentrée, certains services ajustent leurs tarifs comme les écoles privées (+0,8% sur le mois, +2,9% sur un an), les maisons de retraite (+0,8% sur le mois, +2,7% sur un an)

    . La prise en compte des nouveaux tarifs réglementés de l'électricité à la mi-août se répercute partiellement en septembre (+1,5% sur le mois, +1,6% en août).

    . Le poste des dépenses alimentaires reste stable sur le mois malgré une forte augmentation du prix des légumes frais (+2,2% sur le mois, +9,3% sur un an).

    Les principales baisses de prix du mois

    . La fin des vacances estivales marque la baisse des tarifs des produits touristiques, notamment les loyers des hébergements de vacances (-41,0% sur le mois, +2,3% sur un an), les voyages tout compris (-23,8% sur le mois) et les transports aériens (-8,8%).

    . Certains prix de produits alimentaires sont aussi en baisse comme les fruits (-1,6% sur le mois, +5,2% sur un an) et les boissons non alcoolisées (-0,3% sur le mois, -1,1% sur un an).

    L'inflation française dans la moyenne de la zone euro

    Selon l'indice européen de septembre 2010, pour l'ensemble de la zone euro, la hausse annuelle des prix a été de 1,8% comme l'inflation française mesurée selon la même méthode.

    Tendances

    La demande peu dynamique des consommateurs tempère les hausses de prix des distributeurs tant que la perspective de reprise est incertaine. Sur les neuf premiers mois de l'année, la hausse cumulée est de 1,1%. L'inflation devrait, ainsi, selon l'INSEE, s'établir à 1,4% à la fin décembre. L'inflation en 2011 devrait, selon les prévisionnistes, se situer entre 1,5 et 1,7% en fin d'année sous réserve d'une stabilité des cours du pétrole brut.

    Une question ? Les experts SVP vous répondent

    Consultez un tableau synthéthique et la courbe d'évolution de cette valeur

    Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Pierre-louis Passalacqua, Jean-luc Zeiler