Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Les bonnes performances du marché du drive en France

03 mai 2016

Les questions que vous vous posez sur ce marché :Bien que fortement concurrentiel, le marché du drive réalise de bonnes performances parmi les différents circuits de distribution alimentaire. Comment se porte ce marché ? Quelles sont ses forces et ses faiblesses ? Qui sont les différents acteurs qui le composent ? Afin de mieux l'appréhender, vous pouvez obtenir une synthèse complète sur le marché du drive, adaptée à votre besoin.

Les données économiques

Près de 4,9 milliards d'euros de chiffre d'affaires réalisé par les enseignes du drive en 2015.

3632 drives comptabilisés au 1er janvier 2016, soit une augmentation de 911 drives par rapport à décembre 2013.

Les tendances du marché et faits marquants

Une croissance des ventes de 18% en 2015, par rapport à 2014.

Les drives représentent 30% du parc de la distribution alimentaire en France (hypers, supers, hard discounts, drives).

Les acteurs

Intermarché détient le plus grand parc de drive en 2015 : 1 090 sites.

Un ralentissement de l'ouverture du nombre de drives constaté entre 2014 et 2015.

Les clients

Un circuit attirant particulièrement les familles avec jeunes enfants.

La hausse des principaux indicateurs de la consommation du drive en 2015 : taux de pénétration des ménages français, taux de fidélité, panier moyen...

Les enjeux

Opportunités :

L'existence de potentiels de développement en terme de fidélisation de la clientèle : améliorer les sites de e-commerce, renforcer la corrélation entre les notions de choix/offre et de plaisir, rendre les promotions plus attractives ...

L'enrichissement de l'offre des drives : la hausse du nombre de références proposées par les drives.

Menaces :

La difficulté pour les distributeurs à recruter des nouveaux clients autres que leurs cibles phares (les familles avec bébés et enfants).

La mise en place de la loi Alur en 2015 rendant difficile la création de nouveaux espaces commerciaux de périphérie.

Cette lettre est réalisée par : Baudouin Despres, Blanche De Louvencourt, Hubert Lange

Les articles des experts SVP sur le même thème :