Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Les conditions de travail au Maroc : salaire minimum et heures supplémentaires

    15 juin 2012

    Le salaire minimum marocain a connu une hausse en 2011 et en connaitra une nouvelle en juillet 2012. Il s'élèvera alors à 12,24 DH de l'heure. Le paiement des heures supplémentaires est bien encadré : celles-ci sont majorées de 25% à 100% selon certains critères.

    Récente hausse du salaire minimum

    Le gouvernement marocain a annoncé le 26 mai 2011 une augmentation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG). Cette augmentation globale de 15% est divisée en deux augmentations successives : la première, à compter du 1er juillet 2011, de 10%, la seconde, qui sera applicable à partir du 1er juillet 2012, de 5%.

    Cette augmentation touche les secteurs de l'industrie, du commerce, des services et de l'agriculture. Le secteur du textile est soumis à un régime différent avec une augmentation sur trois années en six tranches.

    Ainsi, pour les secteurs de l'industrie, du commerce et des services, le SMIG s'élève à 11,70 dirhams de l'heure depuis le 1er juillet 2011. A partir du 1er juillet 2012, il s'élèvera à 12,24 DH de l'heure.

    S'agissant du secteur agricole et forestier, le salaire journalier minimum (SMAG : salaire minimum agricole garanti) se situe à 60,63 DH depuis le 1er juillet 2011 et sera de 63,39 DH à partir du 1er juillet 2012.

    Versement du salaire

    Le salaire doit impérativement être payé en dirhams marocains. Les ouvriers doivent recevoir leur salaire au moins 2 fois par mois à 16 jours d'intervalle au plus. Quant aux employés, au moins une fois par mois. Il est obligatoire de communiquer un bulletin de paie aux salariés.

    Réglementation des heures supplémentaires

    Les heures supplémentaires doivent être indemnisées et sont payées en même temps que le salaire dû. Sont considérées comme heures supplémentaires :

    • Les heures de travail effectuées au-delà de 10 heures par jour quel que soit le mode horaire adopté ;
    • Les heures de travail excédant 44 heures par semaine en cas d'horaire hebdomadaire normal ;
    • Les heures de travail dépassant 2288 heures en cas d'annualisation.

    Les heures supplémentaires sont majorées comme suit :

    • Majorations de 25 % entre 6 heures et 21 heures pour les activités non agricoles et 5h et 20h pour les activités agricoles.

    Ces majorations sont portées respectivement à 50% si les heures supplémentaires ont lieu les jours de repos hebdomadaires.

    • Majorations de 50 % entre 21 heures et 6 heures pour les activités non agricoles et 20h et 5h pour les activités agricoles.

    Ces majorations sont portées respectivement à 100% si les heures supplémentaires ont lieu les jours de repos hebdomadaire.

    Cette lettre est réalisée par : Robert Giovannelli, Géraldine De Maria, Say-yiek Chhe, Laure Istria