Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Les médicaments génériques: mal perçus par les français

    04 décembre 2014

    Selon le quatrième baromètre de l'Ifop, réalisé pour le groupement de pharmaciens PHR, un peu plus de la moitié seulement des français acceptent la substitution du médicament par un générique.

    Méfiance à l'égard des génériques en hausse depuis 2011

    Cette étude a été réalisée du 18 au 25 septembre 2014 auprès d'un échantillon d'environ 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Les résultats montrent que 55% des Français accepteraient un médicament générique à la place du princeps, soit un recul de sept points par rapport à 2011.

    Ils s'opposent, cependant, plus à la substitution systématique qu'au produit lui-même. Ainsi 79 % d'entre eux les jugent plus économiques, 64 % confirment leurs sureté et 70 % pensent qu'ils sont aussi efficaces que les originaux.

    Du côté des professionnels de santé si 82 % des médicaments délivrés en pharmacie sont des génériques, ils ne sont prescrits par le médecin que dans 40 % des cas.

    Pour mémoire, l'objectif national de taux de substitution à atteindre est de 85% pour 2014.

    Cette lettre est réalisée par : Valérie Belair, Rosine Magnier, Jacques Dugravier

    Les articles des experts SVP sur le même thème :