Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    L'inflation en France : +0,2% sur les 12 mois de 2015

    15 janvier 2016

    Selon l'indice INSEE mensuel des prix à la consommation, l'inflation s'est établit à 0,2% entre le 1er janvier et le 31 décembre 2015 (+0,1% en 2014). Comme en 2014, la faiblesse de l'inflation s'explique par une forte baisse du prix des produits pétroliers et gaziers (-8%). Néanmoins, l'ensemble des prix relatifs aux produits et services hors énergie augmentent de 0,6% (+0,5% en 2014).

    L'inflation moyenne stable

    Selon la méthode de la moyenne annuelle, les prix de l'année 2015 comparés à ceux de 2014 sont, dans leur ensemble, restés stables (0%) contre +0,5% en 2014 et + 0,9% en 2013. Ce calcul diffère de la méthode dite du glissement qui prend en compte l'évolution de l'indice mensuel sur les 12 derniers mois (+0,2%).

    Baisse des prix de l'énergie

    L'année 2015 a été marquée par un effondrement des cours pétroliers (-39% entre juin et décembre). Pour les consommateurs français, ce recul s'est traduit par une baisse des prix à la pompe (-8,4% sur l'année). Partiellement indexé sur le cours du pétrole, le gaz de ville s'est replié de 7,7%. En revanche, le prix de l'électricité s'est apprécié de 4,2% sur l'année. Notons que pour l'automobiliste, les autres composantes du coût d'utilisation ont augmenté : +3% pour l'achat d'un véhicule neuf, un peu plus de 2% pour les réparations, les péages et l'assurance.

    Hausse du prix des produits et services hors énergie

    Des augmentations supérieures à 2% sont constatées sur l'année pour le prix de certains produits et services comme les fruits, la viande de boeuf, les vins, l'assainissement de l'eau, les transports, les spectacles, les cantines scolaires, les assurances, les voyages touristiques et les services après-vente. Inversement, les prix ont baissé pour les équipements électroniques (-1,5% sur l'année), les tarifs de téléphonie (-9%) et les médicaments (-5%)

    2016 : Aucune tension inflationniste en vue

    Selon l'INSEE, l'inflation annuelle resterait proche de zéro au cours des premiers mois de 2016. En effet, le prix de l'énergie devrait poursuivre sa baisse mais à un rythme plus modéré, notamment en raison de la hausse des taxes sur l'énergie (carburants, gaz et électricité). A l'horizon de la fin de l'année 2016, l'inflation dépendra de plusieurs inconnues : l'activité économique, le prix du pétrole et de la valeur de l'euro face au dollar.

    Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler, Pierre-louis Passalacqua, Stéphane Chen

    Les articles des experts SVP sur le même thème :