Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Mai 2015 : fin du rebond du cours du pétrole

    11 juin 2015

    Le cours du pétrole semble faire une pause. La hausse du prix du baril de Brent, entamée à la mi-mars, a atteint, le 6 mai 2015, son point haut avec près de 68 dollars. Depuis, le cours est en retrait. La moyenne du mois de mai reste en dessous des 66 dollars contre environ 60 dollars en avril. L'OPEP réunie le 5 juin en a pris acte tout en restant ferme sur sa stratégie.

    Statu quo à la réunion de l'OPEP

    Malgré la baisse des cours, l'Organisation des pays producteurs de pétrole ne diminue pas ses quotas de production. Cette stratégie a, une nouvelle fois, été validée lors de la réunion ordinaire de l'OPEP du 5 juin. Sous l'impulsion de l'Arabie saoudite, l'assemblée de l'OPEP a préféré miser sur la conservation de ses parts de marché plutôt que sur les prix. Pour le moment, les producteurs du Moyen Orient disposent de réserves suffisantes pour encaisser les baisses des recettes publiques.

    Les tensions géopolitiques n'influencent plus les cours du pétrole

    L'OPEP constate que la chute du prix du baril n'a pas remis en cause l'afflux de pétrole nord-américain issu de schistes. Pour l'Organisation, ce contexte de surproduction pourrait durer deux années supplémentaires et maintenir les cours en dessous des 100 dollars le baril. Signe que l'offre est suffisante, les conflits qui affectent plusieurs pays producteurs, notamment la Libye et l'Irak, ne provoquent pas de tensions sur les prix.

    Prévisions : 68 dollars le baril dans un an?

    Les intervenants sur le marché pétrolier sont partagés sur l'évolution des prix du baril de brut. La fourchette des prévisions s'établit entre 60 et 87 dollars/baril de Brent, la moyenne des hypothèses étant de 68 dollars, bien en dessous de la moyenne annuelle des cours observés entre 2011 et 2014 (111 dollars).

    Hausse du prix du gazole à la pompe

    En France, la hausse du cours du pétrole importé (+6,6% sur le mois) provoque l'augmentation du prix du gazole de 2,7% sur le mois; sur un an la baisse n'est plus que de 5,6%. Quant au super E10, il augmente de 2,3% sur le mois (-5,3% sur un an).

    Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :