Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Matières premières en forte hausse

    17 novembre 2010

    Les hausses des cours se poursuivent sur le marché des matières premières. La hausse moyenne est de 5,5% en octobre. Cependant certains cours ont bondi de plus de 10% sur le mois. C'est le cas de celui du maïs, des huiles, du sucre, du caoutchouc, de l'argent, sans parler du coton avec +21%.

    Nouvelles hausses pour les matières agricoles

    En octobre, les prix des matières agricoles destinées à l'industrie ont nettement augmenté. La hausse moyenne a atteint +5,9% sur le mois (+3,5% en septembre). Sur un an, les prix ont fait un bond de 35%. Les cours du caoutchouc progressent de 26,2% sur le mois (+52,6% sur un an), ceux des bois sciés de conifères de 6,1% (+30,3% sur un an).
    La hausse la plus spectaculaire demeure celle du cours du coton. La hausse de la consommation mondiale, associée à une production défavorisée par les conditions climatiques désastreuses a entrainé une hausse quasiment continue depuis un an. La progression a atteint près de 21% en octobre (+90% sur un an).

    Le sucre et le maïs au plus haut

    Les prix des produits alimentaires ont continué d'augmenter (+5,0% sur le mois, +35,0% sur un an). C'est encore le cas du prix du maïs (+13,0% sur le mois, +18,2% en septembre) suivant en cela le renchérissement du blé. Les cours des huiles ont accéléré (+6,5% sur le mois après 3,6% le mois précédent). Le cours du sucre progresse encore (+13,6% sur le mois, +15,9% sur an).

    Le cours de l'argent bondit de 14% en un mois

    Des hausses importantes affectent aussi les matières premières industrielles. Les métaux non ferreux, tels que le zinc, le plomb l'aluminium et le cuivre, enregistrent des progressions moyennes de 7,4% sur le mois (+76,6% sur un an). Les métaux précieux ne sont pas en reste avec +5,6% pour l'or, 6,1% pour le platine et +13,8% pour l'argent.

    Retour au calme en novembre

    L'envolée des matières premières a été provoquée par la reprise économique des pays émergents, la Chine en tête et par la récente injection de 600 milliards de dollars par la Banque centrale américaine. Cependant, les récentes mesures décidées par Pékin ont rapidement tempéré les marchés. Le gouvernement chinois tente de freiner son économie, menacée de surchauffe et par l'inflation.

    Une question ? Les experts SVP vous répondent

    Pour suivre les évolutions des indicateurs économiques impactant votre activité , cliquez ici !

    Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Pierre-louis Passalacqua, Jean-luc Zeiler