Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Novembre 2016 : accord historique pour soutenir le cours du pétrole

09 décembre 2016

Le représentant du Qatar qui présidait la réunion de l'OPEP du 30 novembre 2016 a souligné le caractère "historique" de l'accord destiné "à aider à rééquilibrer le marché et à réduire la surabondance des stocks de pétrole". Malgré les tensions existantes au sein de l'Organisation des pays producteurs, notamment entre l'Arabie saoudite et l'Iran, les 14 membres se sont entendus pour diminuer leur production

Rapprochement réussi entre l'OPEP et la Russie

C'est la première fois depuis huit ans que l'organisation parvient à un tel accord de réduction pour soutenir les cours. Le fait que la Russie se soit rapprochée de l'OPEP pour relever les cours a été décisif. Le marché a pris acte de ce changement majeur. Le baril de Brent a dépassé les 55 dollars lors de la séance du 5 décembre dernier.

Six mois, reconductibles

La réduction de la production sera effective le 1er janvier 2017. La convention sera valable six mois, mais elle est reconductible. L'Arabie saoudite a accepté de réduire sa propre production tout en assumant une certaine stabilité de la production iranienne. En effet, Téhéran, après plusieurs années d'embargo, souhaitait revenir à son niveau du début des années 2010. Les producteurs majeurs comme l'Irak, les Emirats arabes unis, le Koweït et le Qatar ont accepté de réduire leur production.

Accord OPEP-Russie

L'accord OPEP fait suite aux discussions initiées par l'Arabie saoudite et la Russie. Ce dernier figure dans le trio de tête des principaux pays producteurs avec l'Arabie saoudite et les Etats-Unis. La Russie s'est engagée à réduire sa production. Pour formaliser cette promesse, une réunion est prévue le 10 décembre au siège de l'OPEP, les représentants de la Russie y seront accompagnés par leurs homologues du Kazakhstan et de l'Azerbaïdjan.

Fondement de l'OPEP : soutenir les prix

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole est née de la volonté de l'Arabie saoudite et du Venezuela, de soutenir les cours pétroliers face à la pression des grandes compagnies pétrolières. Lors de la conférence de Bagdad en septembre 1960, l'Iran, l'Irak et le Koweït se sont associés aux initiateurs. D'après l'Institut du pétrole, l'OPEP a, depuis 1980, contrôlé sa production et ainsi les cours, par le jeu des quotas, une cinquantaine de fois, tant à la hausse qu'à la baisse. Le non interventionnisme de l'OPEP face à l'afflux de pétrole américain a provoqué une chute brutale du prix du brut entre juin 2014 (115 dollars le baril de Brent) et février 2016 (28 dollars).

Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua