Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Octobre 2015 : rebond des cours des produits agricoles

    24 novembre 2015

    Au mois d'octobre 2015, le repli (-1,4%) de l'indice INSEE du prix des matières premières importées cache deux mouvements inverses des cours. Les cours des minerais, affectés par la baisse de la demande chinoise, reculent de 3,9% sur le mois, tandis que les prix des matières premières agricoles augmentent de près de 1% sur le mois en raison des perturbations climatiques.

    Aluminium : nouvelle baisse des cours

    Au mois d'octobre, les prix des minerais poursuivent leur baisse enregistrée les mois précédents. Le cours du minerai de fer baisse de près de 7% sur le mois, le prix de l'aluminium recule de 4% sur le mois. Le cours du cuivre, quant à lui, marque une pause (+0,8% sur le mois) après une baisse entamée en mai dernier.

    Rebond du cours de l'or

    Le prix de l'or a gagné 3,2% sur le mois. Le mouvement de hausse n'a pas été confirmé en novembre où le métal précieux est descendu à son plus bas niveau depuis février 2010 (1 068 dollars l'once le 18 novembre). L'évolution du cours de l'or reste incertaine en raison de deux facteurs opposés. La perspective du prochain relèvement des taux monétaires américains affaiblit l'attrait de l'or pour les investisseurs. Cependant, la faiblesse du cours a favorisé les achats de ce métal notamment des particuliers en Chine et en Inde.

    El Niño perturbe les marchés alimentaires

    En octobre, les prix alimentaires importés en France ont enregistré une hausse de 0,8% traduisant l'impact actuel et plus prononcé du phénomène climatique, El Niño. Ce dernier, né du réchauffement des eaux du Pacifique, provoque dans certaines zones, une sécheresse exceptionnelle et dans d'autres, de fortes précipitations. Les productions de sucre, d'huile de palme seraient parmi les plus menacées par les mauvaises conditions météo. En repli ces dernières années, les prix pourraient durablement augmenter les prochains mois.

    Forte hausse du cours du sucre

    Le prix du sucre a bondi de 25% sur le mois. En effet, les récoltes sont en repli en Asie suite à une longue période de sécheresse. A contrario, au Brésil, ce sont de fortes pluies qui ont perturbé les récoltes, entraînant également l'augmentation du prix des carburants, l'éthanol (dérivé du sucre) étant le principal carburant utilisé dans ce pays.

    Baisse des rendements du palmier à huile et des rizières

    Le sucre n'est pas la seule matière première à subir El Niño. La récolte d'huile de palme est également menacée en Asie, notamment en Indonésie et en Malaisie, principaux producteurs mondiaux. Sur le seul mois d'octobre, les prix de l'huile de palme ont ainsi enregistré une hausse de plus de 9,7%, selon l'INSEE. La culture du riz est aussi affectée. Sa production pourrait s'effondrer si le phénomène El Nino s'amplifiait. Pour l'instant, le cours n'a augmenté que de 0,5% sur le mois, en raison du niveau satisfaisant des réserves actuelles mondiales de riz.

    Cours des principales matières premières

    Retrouvez les cours des six derniers mois pour les principaux métaux et produits agricoles importés en France : aluminium, cuivre, or, titane, blé, cacao, soja, sucre et pâte à papier.

    Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler, Rosine Magnier, Stéphane Chen, Pierre-louis Passalacqua

    Les articles des experts SVP sur le même thème :