Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Pétrole : le baril emporté dans la tourmente boursière

    06 octobre 2011

    La crise de la dette des Etats européens a eu raison de l'exceptionnelle stabilité des cours pétroliers. Depuis février dernier, le baril Brent se maintenait au dessus des 110 dollars . L'aggravation de la crise grecque a sonné le repli du cours des matières premières. Le 4 octobre, le cours du Brent descendait en dessous des 100 dollars. La moyenne mensuelle de septembre s'est établie à près de 113 dollars contre 110 en août.

    Les facteurs de baisse

    Fondamentalement, tout concourt à la baisse des cours pétroliers: menace d'une récession en Europe et en Amérique du Nord, premiers signes du ralentissement des économies émergentes dont la Chine, résolution de la crise libyenne, augmentation des stocks de pétroliers et enfin hausse du dollar. La spéculation boursière ne fait qu'accentuer le mouvement.

    Baisse annoncée de la demande

    L'OPEP revoit ses prévisions de demande à la baisse. Les pays pétroliers soulignent la moindre consommation américaine pendant l'été associée à la faiblesse croissante des pays de l'OCDE. La demande chinoise serait-elle aussi plus faible que prévu? Les perspectives d'un ralentissement économique mondial en 2012 se confirment.

    Reprise de la production libyenne

    Le marché pétrolier a noté le rétablissement rapide de la production des champs pétroliers en Lybie. Des mesures de mise en sécurité des puits par une force spéciale garantiraient la bonne exploitation. Les experts estiment que la restauration de la production à pleine capacité interviendrait d'ici un an et demi, le délai pouvant être même raccourci.

    Une question ? Les experts SVP vous répondent

    Les derniers cours des matières premières

    Pour maitriser le marché sur lequel vous évoluez ou en analyser un nouveau, découvrez la synthèse Marché

    Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler Pierre-louis Passalacqua, Géraldine Sourdot