Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    PME et TPE, les grands «petits» mécènes

    02 avril 2012

    L'Admical vient de rendre publics les résultats d'une étude récente sur « les flux financiers du mécénat d'entreprise ». cette étude a réservée une large place aux PME et TPE face aux grandes entreprises dans l'analyse de leurs actions de mécénat.

    A chacun selon ses moyens

    Les grandes entreprises consacrent généralement au mécénat un budget moyen supérieur à 10 000 €. Le budget médian des grandes entreprises est d'1 M€ annuel, 20 % d'entre elles ayant un budget de plus de 5 M€ par an. Les PME et TPE dépensent en moyenne 1 000 à 5 000 €. «normal» pourrions-nous dire, mais si l'on regarde de plus près, on constate que …

    Les petites sont plus généreuses que les grandes !

    Le budget mécénat de 73 % des grandes entreprises ne dépasse pas 0,1 % de leur chiffre d'affaires, tandis qu'une grosse moitié des PME / TPE consacre plus de 0,1 et 0,5 % pour mille de leur chiffre d'affaires à leurs opérations de mécénat (13 % dépensent de 0,5%).

    Les pme/tpe au plus près

    Les pme/tpe sont essentielles au développement économique local.Elles soutiennent donc logiquement des projets locaux (à 82 %). Certaines «mécènent» néanmoins au niveau national (16 %) ou international (5 %).Elles privilégient à 76 % les associations dans le cadre de leurs opérations de mécénat, à la différence des grandes entreprises qui vont également vers les fondations, les établissements publics ou les ONG

    A chacun selon ses moyens, suite

    Qu'en est-il du nombre de projets soutenus ?

    33 % des grandes entreprises ont déclaré lors de l'enquête, avoir soutenu entre 11 et 50 projets en 2010.Les pme/tpe n'en soutiennent que 1 à 2 projets par an, car aux contraintes budgétaires s'ajoutent la moindre disponibilité en moyens humains pour assurer la gestion et l'évaluation du projet.

    « Feuille d'impôts »

    Argument mis en avant par les porteurs de projets, le régime fiscal du mécénat qui permet une réduction d'impôts (très encadrée) est aujourd'hui utilisée par 2/3 des entreprises mécènes. Toutes le connaissent. Toutes ne l'utilisent pas.Dans ce dernier cas de figure, lors de l'enquête Admical, 29 % des entreprises mécènes ont évoqué « le soutien à des structures non éligibles ». D'autres ont mis en avant le manque de temps pour mettre en place le dispositif, la complexité des démarches ou encore un avantage peu probant.Enfin 3 % des entreprises mécènes déclarent avoir fait le choix de ne pas bénéficier de l'avantage fiscal.D'autre part 3/4 des entreprises ne retiennent pas cet avantage comme un critère déterminant dans le choix d'un projet de mécénat.

    Que représente le mécénat d'entreprise pour les mécènes ?

    A cette question qualitative posée par l'Admical aux entreprises interrogées, parmi une liste de réponses possibles, « Contribuer à l'intérêt général, être solidaire » est la première réponse choisie aussi bien par les PME / TPE que par les grandes entreprises.

    Grand ou petit mécène, il n'y a pas de petite action de Mécénat !

    Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Marie-catherine Zinszner, Géraldine Sourdot