Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Publication de la nouvelle norme ISO 9001 : 2015

    04 septembre 2015

    En révision depuis 2012, la nouvelle version de la norme internationale ISO 9001 de système de management de la qualité sera, selon le calendrier de l'International Standard Organisation, publiée en septembre 2015. Cette nouvelle version permettra d'intégrer et d'aligner le management de la qualité avec les stratégies de l'entreprise, lui permettant ainsi de bénéficier d'une meilleure efficacité.

    Bref historique de la norme ISO 9001

    Créée en 1987, la norme ISO 9001 a déjà fédéré plus d'1,2 million d'entreprises à travers le monde, dont un peu plus de 31 000 en France. Elle fournit un ensemble d'exigences normalisées pour un système de management de la qualité, indépendamment du domaine d'activité, de la taille de l'entreprise, et du secteur (privé ou public).

    Cette norme, devenu au fil du temps un véritable indice de qualité, a permis de faire évoluer les pratiques managériales, de standardiser les processus, et de mettre en place des outils efficaces de pilotage de l'activité pour mieux répondre aux besoins du marché.

    La dernière évolution significative de cette norme date de 2000 avec l'intégration de la notion de processus. La version 2008 n'avait donné lieu qu'à des révisions mineures.

    La norme ISO 9001 : 2015

    Cette nouvelle version de la norme s'accompagne de modifications majeures tant sur sa structure (nouvelle structure de haut niveau procurant un cadre commun à tous les systèmes de management) que sur son fondement, ce qui lui permettra de mieux refléter les changements de l'environnement de travail de plus en plus complexe et dynamique des entreprises.

    Les trois piliers de cette nouvelle norme sont l'approche processus, l'approche par les risques (la grande nouveauté), et l'amélioration continue.

    Parmi les changements notables, la norme propose de mettre la qualité et l'amélioration continue au coeur de l'activité de l'entreprise en plaçant l'accent sur le leadership. Elle prône une plus grande implication de la direction qui devra veiller à l'engagement de l'organisation toute entière pour atteindre ses objectifs.

    L'accent est également mis sur la gestion des risques et opportunités. Les organisations devront identifier les risques et opportunités pouvant avoir un impact sur la réalisation du produit/service ou sur l'atteinte des objectifs, et prévoir des mesures pour maîtriser ces risques et opportunités.

    Autre changement d'importance, les communications internes et externes constituent désormais une exigence, et une importance accrue est accordée à la sensibilisation pour s'assurer que toutes les personnes de l'organisation sont au courant de la politique qualité, des objectifs, et de leurs contributions au système de management de la qualité.

    Dernier point, et non des moindres, la documentation du système qualité. Cette nouvelle version de la norme introduit une nouvelle approche concernant la documentation qui comporte moins d'exigences prescriptives. La nouvelle norme ne comporte pas d'exigences en lien avec des procédures, mais des exigences pour la documentation. C'est à l'organisation de décider des informations qu'elle souhaite conserver, et comment les contrôler et les mettre à jour. Elle n'exige pas par exemple de manuel qualité sous la forme actuellement requise par la précédente version.

    Les organisations disposeront d'une période de transition de trois ans à compter de la publication de la nouvelle version, pour répercuter les modifications dans leur système de management de la qualité.

    Cette lettre est réalisée par : Jean Jacques Labinsky, Pierre-louis Passalacqua, Rosine Magnier