Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Reprise économique laborieuse

23 décembre 2009

Peu à peu l'activité économique reprend le chemin de la croissance. La reprise est très nette dans les pays émergents et les pays en développement, notamment en Chine. La France est un des pays de la zone euro qui a le mieux résisté à la récession mondiale.

Lente remontée de l'inflation

L'inflation a atteint son niveau le plus bas (-0,7%) en juillet 2009, suivant le repli des cours du pétrole. Peu à peu ces derniers augmentent à nouveau entrainant le niveau général des prix à près de 1% en fin d'année 2009. Cependant, deux facteurs continuent de freiner les prix à la consommation : la faiblesse de la demande et le niveau élevé du chômage. L'inflation attendue en 2010 resterait bien en dessous de 2%.

Consommation en légère progression

Même si le pouvoir d'achat est resté dynamique en raison de la faiblesse de l'inflation, les ménages sont restés prudents face à la hausse du chômage. Le taux d'épargne a progressé et atteint un niveau très élevé (16,5% estimé pour 2009). Les dépenses de consommation ont peu progressé en 2009 (+0,7%) malgré les achats d'automobile soutenus par le dispositif de prime à la casse. Les dépenses en énergie (carburants en particulier) ont nettement marqué le pas (-2,1% par rapport à 2008).

Les achats de logements ont brusquement ralenti (-9,5% en 2009 contre -1,4% en 2008).

Plus de 400 000 emplois salariés détruits

Le marché du travail a, au cours de l'année 2009, enregistré plus de 400 000 pertes d'emploi dans le secteur privé. Tous les grands secteurs ont été touchés, en particulier l'industrie (-6% des emplois nets) et la construction (-4%). Le repli de l'inflation et l'augmentation du chômage freinent fortement la progression des salaires. Cependant, le pouvoir d'achat reste toujours soutenu par une inflation relativement faible.

Stabilisation des investissements

L'activité des entreprises peu à peu redémarre. Cependant, les capacités de production des entreprises restent nettement sous utilisées, les carnets de commandes encore trop peu étoffés. Après un an et demi de baisse ininterrompue, les investissements se stabiliseraient en fin d'année 2009 grâce à des conditions de financement plus favorables. Le recul des investissements s'établirait à -7,2% par rapport à 2008.

Reprise économique en 2010

Selon les dernières estimations du FMI, la récession mondiale s'est établie à -1,1% en 2009. La croissance mondiale atteindrait + 3,1% en 2010. L'année prochaine, le taux de croissance de la zone euro resterait très faible (+0,3%), la croissance française se situant autour de 1,5% comme aux États-Unis et au Japon. L'économie chinoise, quant à elle, progresserait de 9,5% contre 8,5% en 2009.

Le commerce mondial après avoir plongé de 11,9% par rapport à 2008 rebondirait à +2,5% en 2010 grâce à la hausse des importations des pays émergents (+4,6%).

Une question ? Les experts SVP vous répondent

Pour suivre les évolutions des indices et des taux impactant votre activité , cliquez ici !

Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Pierre-louis Passalacqua, Jean-luc Zeiler