Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Salaires en 2017 : tendance à la modération

06 juillet 2017

Les augmentations de salaires restent à des niveaux observés les années précédentes, selon le Ministère du travail, l'INSEE et les spécialistes des rémunérations. L'accélération de l'inflation n'aurait que peu d'impact sur les salaires de base.

+1,2% de hausse du salaire de base

Les salaires de base progressent de 1,2% par an d'après la dernière enquête du Ministère du travail effectuée au premier semestre 2017. En 2015 et en 2016, les progressions étaient du même ordre alors que l'inflation était en dessous de 1%. Sur l'ensemble de l'année 2017, l'INSEE prévoit une augmentation de 1,4% des salaires de base et de 1,6% pour les salaires moyens (primes comprises), l'inflation prévue pour 2017 étant de 1,2%.

Une politique d'augmentations individuelles plus sélectives

Une récente enquête du cabinet Mercer, auprès des grandes entreprises, note une légère accélération de la hausse des salaires (+1,7% en 2017 contre 1,5% en 2016 et 1% en 2015). L'écart entre l'évolution des salaires et l'inflation se réduit (0,5% prévue en 2017 contre 1,3% en 2015), soulignant ainsi la modération des responsables d'entreprises dans leurs négociations salariales. Cette étude souligne aussi un changement dans les politiques salariales qui favorisent notamment des augmentations individuelles plus sélectives.

Une place plus importante aux avantages non salariaux

Dans les négociations annuelles, les entreprises prennent davantage en considération les compléments de salaires comme la participation et l'intéressement, mais aussi les conditions de travail, l'équilibre avec la vie privée. " 65% des NAO les ont intégrées contre 48% en 2016 " selon l'étude Mercer.

Hausse de l'indice de la fonction publique

Selon l'INSEE, le salaire moyen de la fonction publique progresserait de 2,5% en 2017 (+0,8% en 2016) en raison de la revalorisation du point d'indice au mois de février dernier (+0,6%) mais aussi des mesures catégorielles. Aucun relèvement de l'indice de base n'a été inscrit au projet de loi de finances 2018.

Cette lettre est réalisée par : Jean-luc Zeiler, Pierre-louis Passalacqua

Les articles des experts SVP sur le même thème :