Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Secteur adapté et protégé : une offre plus compétitive et qualifiée

29 mars 2016

Le recours au STPA - secteur du travail protégé et adapté - est devenu un enjeu fort pour les entreprises. Elles peuvent ainsi réaliser jusqu'à 50% de leur obligation légale d'emploi de travailleurs handicapés. ESAT - Etablissements et Services d'Aide par le Travail - et EA - Entreprises Adaptées - sont amenés à diversifier leurs offres pour répondre à des besoins de plus en plus spécifiques et complexes.

Un secteur en pleine évolution

En France, selon la DREES, on compte aujourd'hui, 1349 ESAT et 700 EA.

Le GESAT, association qui accompagne les acteurs économiques dans leurs relations avec le secteur adapté, a publié les résultats de son dernier baromètre en janvier 2016.

Premières conclusions de cette enquête : le STPA a vu sa situation financière s'améliorer entre 2013 et 2015, avec pour nombres de ses structures une augmentation du chiffre d'affaires et une diminution du déficit. Ceci est surtout vrai pour les EA - Entreprises Adaptées - qui déclarent (pour 60% d'entre elles) avoir connu une croissance de leur activité.

Une différence qui se retrouve aussi au niveau de leur clientèle : alors que les EA travaillent davantage avec les grandes entreprises, les ESAT sont plus engagées vers les PME.

L'évolution du secteur se fait aussi au travers des offres proposées aux entreprises clientes. L'image traditionnelle où les ESAT et les EA travaillaient avant tout dans le domaine des espaces verts, de l'entretien ou de la mise sous pli n'a plus lieu d'être. Bien sûr, ces prestations font toujours partie des services réalisés. Mais le secteur s'oriente désormais vers une tertiarisation de ses activités, de plus en plus de tâches administratives lui étant confiées. C'est en tout cas ce que constate l'UNEA - Union Nationale des Entreprises Adaptées. Activité de centres d'appel, gestion de la paie ou encore routage de bulletin de salaire : le travail protégé et adapté tend à se professionnaliser mais aussi à chercher de nouvelles pistes de développement, comme l'informatique et le numérique.

Par ailleurs, les structures du secteur intègrent, désormais la logique d'économie de marché dans leur relation avec leurs entreprises clientes

Relation avec le monde de l'entreprise : le rôle clé de l'acheteur

Selon le baromètre du GESAT, le rôle de l'acheteur est primordial dans le rapport entre les entreprises et le secteur adapté et protégé. L'acheteur, s'il est formé et dédié au travail avec ces prestataires, permet un investissement plus important, réalisant en moyenne 169 euros d'achat par salarié auprès du secteur, contre 93 euros pour un acheteur non spécialisé.

Il donne aussi l'occasion à l'entreprise d'élargir l'éventail des familles d'achat au STPA. Alors que, traditionnellement, les entreprises envisagent le recours au secteur adapté pour la restauration ou le nettoyage, la présence au sein du service achat d'un salarié dédié les incite à créer des partenariats autour d'activités nouvelles, telles que le recyclage, la gestion de l'environnement, la communication ou encore l'ingénierie informatique.

Ces acheteurs se tournent aussi davantage vers le secteur adapté. Les tarifs pratiqués leur semblent être de plus en plus compétitifs. Qualité des prestations, meilleure qualification des usagers des ESAT et des EA, réactivité : les retours d'expérience sont satisfaisants pour les entreprises, qui sont de moins en moins nombreuses à se plaindre du secteur.

Certaines signalent encore quelques points d'achoppement. Elles indiquent, par exemple, qu'elles aimeraient encore plus travailler avec le secteur mais que tous leurs besoins ne sont pas couverts par ces prestataires.

Le secteur devra pour répondre à ces besoins faire évoluer les profils et les qualifications de ses usagers, tout en étant confronté à des difficultés de recrutement, dus notamment au vieillissement de la population handicapée.

Cette lettre est réalisée par : Delphine Guidat, Baudouin Despres, Pierre-louis Passalacqua

200 experts pour répondre à vos besoins