Stabilité relative des cours des matières premières

18 mai 2011

Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Jean-luc Zeiler Pierre-louis Passalacqua

Après un léger recul en mars, les prix des matières premières ont plus ou moins confirmé une relative stabilité globale. Celle-ci cache les fortes baisses des cours du sucre et du cacao mais aussi du bois et du coton. Du coté des hausses significatives, nous retrouvons le maïs, l'or et surtout l'argent.

Repli important pour le sucre

En moyenne, les prix des matières premières alimentaires ont reculé de 0,7% sur le mois, contre -0,4% en mars. Cependant, le niveau des prix reste très élevé par rapport à l'année dernière, la hausse annuelle atteignant 28,3%. Les meilleures perspectives de production de sucre se confirment, le repli des cours du sucre enregistre une baisse de 21% sur les trois derniers mois. La fin du conflit présidentiel en Côte d'Ivoire a permis la reprise des ventes de cacao en détendant les prix de 7,8% sur le mois. Les prévisions pessimistes de récoltes de mais ont entrainé une hausse du prix du mais (+10% sur le mois), le cours du blé gagnant 5%.

Recul de 1,5% sur le mois des matières agro-industrielles

Au mois d'avril, les cours des produits agricoles destinés à l'industrie diminuent. Les baisses les plus notables concernent les bois de conifères (-11%), le coton (-7%), le cours du caoutchouc naturel reprend 3% après son recul de 10% en mars. Le cours de la pâte à papier a progressé de 1,6% sur le mois (+8% sur un an).

Rebond du plomb et de l'aluminium

Le cours du nickel confirme le repli entamé en mars avec -5% en avril. Quant au cours du cuivre, celui-ci est resté stable, contrairement aux autres métaux non ferreux. Le cours du zinc rebondit de 1,1%, l'augmentation est plus forte pour le plomb et l'aluminium avec plus de 4% de hausse sur le mois.
Les métaux chers comme le palladium et le platine gagnent un peu plus de 1% sur le mois.

L'or et l'argent, encore plus haut

L'incertitude quant à la réalité de la reprise économique mais surtout l'instabilité du dollar a porté l'or et surtout l'argent vers de nouveaux records. L'or gagne +3,5% sur le mois (+28% sur un an) mais c'est surtout l'argent qui enregistre le record de hausse des matières premières. Sa hausse mensuelle est de 17,2% (+132% sur un an).


Une question ? Les experts SVP vous répondent

Tendancdes sur le marché pétrolier