Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Tendances alimentaire 2013 : de nouvelles habitudes de consommation

    05 avril 2013

    A l'instar du sans gluten, le marché des produits pour régimes particuliers a le vent en poupe. Par ailleurs, les repas étant de plus en plus déstructurés, les Français favorisent les produits de type snacking, faciles et rapides à cuisiner. Enfin, les consommateurs se tournent de plus en plus vers les produits vendus en petites portions pour plus d'économies et moins de gaspillage.

    Les aliments particuliers : niches de marché à fort potentiel

    Les produits dédiés à des personnes souffrant d'une maladie chronique ou appartenant à une communauté culturelle ou religieuse connaissent une forte croissance.

    Outre le marché du halal qui pèse plus de 5 milliards d'euros (chiffre d'affaire tous circuits confondus en France) et qui ne cesse d'attiser les convoitises, le marché des "produits du monde" a généré 350 millions d'euros de chiffre d'affaire (en Grandes et Moyennes Surfaces) à fin mars 2012. Le segment de l'exotique (asiatique, mexicain, indien, libanais) est notamment en pleine expansion, les Français appréciant la diversité et les innovations en matière d'alimentation. Les distributeurs sont conscients du potentiel de ce marché à forte valeur ajoutée et n'hésitent pas à le développer.

    L'alimentation pour végétarien se popularise et les steaks au soja, au chou-fleur, ou encore au tofu connaissent un succès grandissant.

    En France, environ une personne sur trois se dit souffrir d'allergie ou d'intolérance alimentaire (intolérance au gluten, au lactose, à la tyramine). Cette importante catégorie de consommateurs, entraine une demande de produits adaptés. C'est une niche à fort potentiel, à l'image des aliments sans gluten.

    Produits sans gluten : un marché en croissance

    Selon une étude américaine menée par Packed Facts, le marché des aliments sans gluten aurait atteint 4,2 milliards de dollars en 2012 avec un taux de croissance annuel estimé à 28% entre 2008 et 2012. Cette même étude révèle qu'en août 2012, 18% des adultes aux Etats-Unis consomment des produits alimentaires étiquetés sans gluten.

    En France, le marché du sans gluten atteint 18,5 millions d'euros et a connu une croissance de 30% en 2012 (Symphonie IRI). Cela résulte de plusieurs facteurs :

    · la démocratisation de la vente des produits sans gluten dans les Grandes et Moyennes Surfaces;

    · un meilleur dépistage des personnes présentant des intolérances au gluten.

    De plus, convaincus que le sans gluten est meilleur pour la santé, de plus en plus de consommateurs, même ceux ne souffrant pas de maladies coeliaques, achètent ce type de produits. Cette engouement est renforcé par des célébrités comme Novak Djokovic ou Lady Gaga qui considèrent les produits sans gluten comme meilleurs pour la santé et permettant de perdre du poids.

    Le snacking : un levier de croissance

    Le marché des produits nomades est en forte croissance. En 2012, le secteur a cumulé 2,8 milliards d'euros. Les Français s'accordent moins de temps pour manger, une trentaine de minutes en moyenne, favorisant ainsi les solutions repas plus pratiques et plus adaptées à leur mode de vie, le snacking. Ce secteur comprend plusieurs catégories de produits, pratiquement toutes en progression : les BOX/CUPS (dont les salades), les entrées + plats (dont les Chips et les Sandwichs), les fruits snacking, les boissons snacking (dont yaourts à boire et eaux snacking) et les Confiseries snacking.

    La restauration ambulante, autrement appelée, le "food truck" est en plein boom. Le "food truck", concept importé des Etats-Unis est un camion au look attrayant, qui propose de la cuisine fast food haut de gamme et qui fait de plus en plus d'adeptes, notamment en région parisienne.

    Le snacking est l'un des leviers voire le levier le plus sûr du moment.

    Les petites portions à l'honneur

    Par soucis de gaspillage et de dépenses, les consommateurs achètent de plus en plus des produits vendus en petites portions. Les capsules pour les différentes marques de café en illustrent bien le succès. D'autres dosettes sont disponibles, par exemple les capsules de lait pour nourrisson et plus récemment des dosettes d'assaisonnement (produit récompensé au SIAL 2012).

    Les aliments en perte de vitesse : light et alicaments

    Le segment qui propose des produits allégés (light, pauvre en matière grasse, pauvre en sodium) est boudé par les consommateurs. En cause, des prix trop élevés et des propriétés organoleptiques pas toujours à la hauteur, à l'heure où le plaisir du goût a son importance.

    Par ailleurs, selon une étude Xerfi-Precepta de décembre 2012, le segment aliment-santé (compléments alimentaires, aliments fonctionnels) ne connaitra pas une croissance immédiate, en tout cas pas avant 2014.

    Cette lettre est réalisée par : Ahmed Toumi, Anne-cécile Henkes, Géraldine Sourdot

    Les articles des experts SVP sur le même thème :