Transpromo : vos factures sont aussi des espaces publicitaires

27 août 2009

Jusqu'où la publicité ira-t-elle se nicher? Après les emballages de pizzas à emporter, les gobelets du distributeur de boissons, les tickets de parking, il est possible de mettre de la publicité, des offres promotionnelles ou de services, sur vos factures ou relevés.

Qu'est-ce que le transpromo ?

L'expression "transpromo" est une contraction de deux termes. Le premier "transactionnels" désigne les documents de transactions (factures, relevés). Le second, la "promotion" recouvre les offres promotionnelles, de services ou de fidélisation. Il s'agit de fusionner sur la même page des données de gestion et de promotion. Il ne faut pas confondre cette technique avec celle plus classique qui consiste à joindre des offres ou des informations promotionnelles à un relevé.

Comme l'oeuf de Christophe Colomb, il suffisait d'y penser. En fait l'idée ne date pas d'hier. Mais de nombreux obstacles techniques ont freiné son développement. Avec le progrès des techniques d'impression couleur notamment, de nombreuses sociétés liées à l'éditique, l'impression, ou le routage poussent à développer ce marché encore balbutiant, du moins en France.

Quels sont ses avantages ?

Ses promoteurs insistent sur l'attention qui est portée à ce type de document ; elle est plus forte que si les deux documents sont séparés. De plus une facture a plus de chance d'être lue attentivement (et la publicité avec) qu'un simple mailing ; elle est souvent reprise plusieurs fois en mains.

En outre cette technique permet un ciblage très personnalisé puisqu'on connaît bien, par définition, le comportement d'achat du destinataire de la facture ou du relevé. Par exemple le titulaire d'une carte de crédit peut recevoir des offres appropriées.

Ce type de courrier coûte plus cher notamment en raison de l'utilisation plus intensive de la couleur, mais il coûte moins cher que deux courriers séparés.

On peut aussi vendre son espace à des sociétés partenaires.

Les précautions à prendre

Juridiquement, mélanger sur une même page des données de gestion (exemple : relevé) et de communication (exemple : offre) est possible. Mais faites attention à la confidentialité des données clients ; leur utilisation est encadrée. D'autant plus si vous êtes vendeur de votre espace ou si vous sous-traitez l'opération, ce qui est fréquent.

Réfléchissez aussi au mélange des genres ; là aussi il est important de garder une cohésion des offres, ne pas brouiller son image ou provoquer des réactions de rejet par le client.

Pour s'assurer d'un bon retour sur investissement, comme pour les mailings, vous pouvez faire un test sur deux groupes de clients ; l'un reçoit le document transpromo, l'autre reçoit le document habituel. Vous pourrez alors comparer les effets sur les ventes ou sur les retours.

Comment faire du transpromo?

Le document peut-être conçu, constitué et envoyé par vos services en interne, à condition de disposer d'une équipe experte en éditique et du matériel adéquat. Souvent, tout ou partie de ce travail est sous-traité par des prestataires spécialisés. Assurez-vous alors de leur politique de confidentialité.



Après le transpromo, quel sera le nouveau support publicitaire ?



Retrouvez tous les articles de la rubrique Air du temps

Cette lettre est réalisée par : Muriel Doyen, Géraldine Sourdot, Michel Logerot


Les articles des experts SVP sur le même thème :

  • Article fermé
  • Article fermé
  • Article fermé
  • Article fermé
  • Article fermé