Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Un référentiel de bonnes pratiques pour les applications santé

01 décembre 2016

Début novembre, la Haute Autorité de santé (HAS) a publié un référentiel de bonnes pratiques pour les applications santé. Il a été élaboré avec la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) et l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi).

101 bonnes pratiques

Près de 50 000 applications santé sont aujourd'hui disponibles et de nouvelles apparaissent chaque jour. Piluliers connectés, bracelets qui comptent les pas, suivi des régimes alimentaires, analyse de la qualité du sommeil sont utilisés par 43% des Français dans leur vie quotidienne.

Pourtant, leur développement se fait aujourd'hui sans cadre prédéfini. Pour guider les industriels de ce secteur, la HAS fixe, dans son référentiel, les principaux critères à respecter pour les applications et objets connectés en santé :

-Délivrer des informations de santé fiables et de qualité

-Etre techniquement performant

-Garantir la confidentialité et la sécurité des données personnelles

-Etre ergonomique et d'utilisation simple

De plus il impose un niveau d'exigence adapté aux particularités de chaque application, information générale ou prévention et de son public, malades ou professionnels de santé.

Il ne traite pas des applications ou objets connectés reconnus comme " dispositifs médicaux".

Cette lettre est réalisée par : Valérie Belair, Rosine Magnier, William Kennedy

Les articles des experts SVP sur le même thème :