Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Vaccinations contre la grippe à l'officine

    22 juin 2017

    Deux textes parus en mai définissent les modalités de mise en oeuvre de l'expérimentation relative à l'administration par les pharmaciens du vaccin contre la grippe saisonnière. Le test est conduit dans les deux régions suivantes : Auvergne Rhône Alpes et Nouvelle Aquitaine.

    Les conditions pour réaliser la vaccination

    L'article 66 de la loi 2016-1827 du 23 décembre 2016, de financement de la sécurité sociale pour 2017, a prévu à titre expérimental et pour une durée de trois ans, l'administration par les pharmaciens du vaccin contre la grippe saisonnière aux personnes adultes. Les pharmaciens volontaires doivent respecter les conditions fixées :

    - attester d'une formation validée délivrée par un organisme ou structure de formation

    - disposer de locaux et d'équipements adaptés pour assurer l'acte de vaccination comprenant

    un espace de confidentialité clos

    - disposer de matériel nécessaire pour l'injection du vaccin et d'une trousse de première

    urgence

    - éliminer les déchets d'activité de soins à risque infectieux

    - disposer de vaccins contre la grippe saisonnière en quantité suffisante

    - s'engager à respecter le résumé des caractéristiques du produit des vaccins administrés

    - s'engager à s'assurer de l'éligibilité des patients à la vaccination

    Le pharmacien perçoit 4,50 euros par personne vaccinée si elle bénéficie d'une prescription médicale et 6,30 euros par personne vaccinée si elle dispose d'un bon de prise en charge d'un vaccin antigrippal émis par un organisme d'assurance maladie.

    Les premières expérimentations auront lieu à l'automne lors de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière.

    Cette lettre est réalisée par : Valérie Belair, Rosine Magnier, William Kennedy

    Les articles des experts SVP sur le même thème :