Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    La formation entreprise par une personne physique à titre individuel et à ses frais est-elle considérée comme une prestation réalisée dans le cadre de la formation professionnelle continue ?

    Sources utiles :

    • Articles L. 6311-1, L. 6312-1 et L. 6312-2 du Code du travail.
    • Articles L. 6353-3 et suiv. du Code du travail.

    Points à retenir :

    • Selon le Code du travail, la formation professionnelle continue a pour objet de favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle des travailleurs, de permettre leur maintien dans l'emploi, de favoriser le développement de leurs compétences et l'accès aux différents niveaux de la qualification professionnelle, de contribuer au développement économique et culturel, à la sécurisation des parcours professionnels et à leur promotion sociale.
    • Elle a également pour objet de permettre le retour à l'emploi des personnes qui ont interrompu leur activité professionnelle pour s'occuper de leurs enfants ou de leur conjoint ou ascendants en situation de dépendance.
    • Les dispositions légales prévoient que l'accès des salariés à des actions de formation professionnelle continue est assuré :
      • 1° à l'initiative de l'employeur, le cas échéant, dans le cadre d'un plan de formation,
      • à l'initiative du salarié, notamment par la mobilisation du compte personnel de formation prévu à l'article L. 6323-1 et dans le cadre du congé individuel de formation défini à l'article L. 6322-1,
      • 3° dans le cadre des périodes de professionnalisation prévues à l'article L. 6324-1,
      • 4° dans le cadre des contrats de professionnalisation prévus à l'article L. 6325-1.
    • Ainsi, une action de formation entreprise par une personne physique – en dehors de la formation initiale –  à titre individuel et à ses frais peut effectivement constituer une action de formation professionnelle continue dès lors qu'elle intervient pour les raisons rappelées supra.
    • Le Code du travail a d'ailleurs prévu un encadrement spécifique à cette situation ; la convention signée entre l’organisme et le stagiaire est alors appelée « contrat de formation ».


    Notes d'expert sur le même thème

    Quelles sont les formalités de dépôt d’un procès-verbal de désaccord résultant de la négociation annuelle obligatoire?

    Obligations de l'employeur / Négociation collective
    • Le Code du travail prévoit que le procès-verbal de désaccord conclu dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire donne lieu à dépôt, à l’initiative de la partie la plus diligente, selon les mêmes formes qu'un accord collectif. [...]

    Comment réduire les mandats des élus de la délégation unique du personnel prenant fin en 2019 ?

    Représentants du personnel / Mandat
    • La réduction de la durée des mandats des élus de la délégation unique du personnel arrivant à échéance en 2019 peut être décidée, pour une durée maximale d’un an, par accord collectif de droit commun ou par décision de l’employeur prise après consultation de la délégation unique du personnel. [...]

    Les heures effectuées au-delà de la durée légale du travail lors de périodes d’astreintes constituent-elles des heures supplémentaires ouvrant droit à la réduction de cotisations salariales ?

    Protection sociale / SS - cotisations
    • Le Code du travail prévoit que la durée d’intervention dans le cadre d’une astreinte est considérée comme un temps de travail effectif, décomptée et rémunérée comme tel. [...]

    Consultez les articles d’actualité en Ressources Humaines

    200 experts pour répondre à vos besoins

    > Une question ? Les experts SVP vous répondent