Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Le 1er mai peut-il être travaillé en Alsace-Moselle ?

Sources utiles :

  • Articles L.3133-4 et suivants du Code du travail
  • Article L.3134-1 du Code du travail

Points à retenir :

  • Les dispositions relatives à la journée du 1er mai sont applicables en Alsace-Moselle. 
  • Le 1er mai est férié et chômé. Seuls les établissements et services qui, en raison de la nature de leur activité, ne peuvent interrompre le travail ont le droit de faire travailler des salariés ce jour-là. 
  • Il convient donc de caractériser l'impossibilité d'interrompre l'activité humaine pendant cette période. 
  • Si l'activité de transfert des données nécessite impérativement une intervention humaine constante, l'activité est autorisée le 1er mai. Dans le cas contraire, les salariés ne doivent pas travailler ce jour-là. 
  • Les salariés travaillant le 1er mai bénéficient d'une majoration de 100% de leur salaire. 


Notes d'expert sur le même thème

Les heures supplémentaires accomplies par un collaborateur doivent elles être retenues dans le décompte de sa durée de présence dans le cadre du calcul de la participation?

Epargne salariale / Participation
  • La réserve spéciale de participation est en principe répartie entre les bénéficiaires, proportionnellement à leur salaire. Toutefois l’accord peut prévoir une formule de répartition sur la base d’autres critères. Ainsi elle peut être répartie de manière uniforme ou en fonction de la durée de présence ou encore retenir conjointement plusieurs critères. [...]

Le délai de dépôt d’un accord d’intéressement court-il à compter de la conclusion de l’accord ou de la date limite de conclusion de l’accord ?

Epargne salariale / Intéressement
  • L’accord d’intéressement est déposé à la Direccte du lieu où il a été conclu par la partie la plus diligente dans un délai de 15 jours à compter de la date limite de conclusion. [...]

Un salarié qui part en congés payés sans l'autorisation de son employeur peut-il être sanctionné ?

Obligations de l'employeur / Droit disciplinaire
  • Le départ en congé du salarié sans autorisation préalable de l'employeur est en principe fautif et peut entraîner une sanction, pouvant le cas échéant, aller jusqu'au licenciement. [...]

Consultez les articles d’actualité en Ressources Humaines

200 experts pour répondre à vos besoins

> Une question ? Les experts SVP vous répondent