Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Congé annuel

    Congé annuel : Prise des congés payés par roulement.


    Tout salarié a droit chaque année à des congés payés. Même s’il s’agit d’un droit, le salarié n’a pas pour autant le pouvoir d’imposer à l’employeur ses dates de départ en congés payés. Il entre dans le pouvoir de direction de l’employeur de fixer les dates de ces congés. Lorsque l’entreprise est ouverte toute l’année et qu’il n’y a donc pas de période de fermeture de celle-ci, les salariés prennent leurs congés payés à tour de rôle. Afin d’assurer un bon fonctionnement de l’entreprise et d’éviter que les salariés partent en congés tous en même temps, il appartient à l’employeur de fixer les règles de prise de congés payés par roulement. A ce titre, l’employeur doit se référer aux accords collectifs applicables à l’entreprise et à défaut, fixer la période de prise de congés payés et l’ordre des départs en congés de chacun de ses salariés tout en respectant des délais de prévenance. - Fixation de la période de prise du congé annuel La période de prise des congés payés doit être fixée pour permettre à chaque salarié de connaitre la période pendant laquelle il peut prendre des congés payés. Le code du travail prévoit qu’un accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, une convention ou un accord de branche fixe la période de prise des congés. A défaut de stipulation dans la convention ou l’accord collectif applicable à l’entreprise, l’employeur définit la période de prise des congés payés, après avis du comité social et économique. Le code du travail précise que les congés sont pris dans une période qui comprend dans tous les cas la période du 1er mai au 31 octobre de chaque année. Il s’agit d’une règle d’ordre public. L’employeur informe les salariés de la période de prise des congés payés au moins deux mois avant l’ouverture de celle-ci. Par exemple, si la période de prise des congés payés débute le 1er mai, les salariés en sont informés avant le 1er mars. -Détermination de l’ordre des départs en congé annuel En cas de prise de congés payés par roulement, cela suppose que les salariés sont en congés payés chacun leur tour. L’employeur doit alors déterminer un ordre de départ en congés payés à l’intérieur de la période de prise du congé annuel. Selon les dispositions du code du travail, un accord d'entreprise ou d'établissement ou, à défaut, une convention ou un accord de branche fixe les critères d’ordre des départs en congés payés. A défaut de stipulation dans la convention ou l’accord collectif applicable à l’entreprise, l’employeur définit, après avis du comité social et économique, l’ordre des départs en congé des salariés en tenant compte des critères suivants : -la situation de famille des bénéficiaires, notamment les possibilités de congé, dans le secteur privé ou la fonction publique, du conjoint ou du partenaire lié par un pacte civil de solidarité (PACS), ainsi que la présence au sein du foyer d'un enfant ou d'un adulte handicapé ou d'une personne âgée en perte d'autonomie; -l’ancienneté dans l’entreprise; -l’exercice d’une activité chez un ou plusieurs autres employeurs. Bon à savoir : Les conjoints et les partenaires liés par un PACS travaillant dans la même entreprise ont droit à un congé simultané. L’employeur communique, par tout moyen, à chaque salarié son ordre de départ en congé payé un mois avant son départ. L’employeur ne peut modifier l’ordre et les dates de départ en congés payés d’un salarié moins d’un mois avant la date de départ prévue, sauf en cas de circonstances exceptionnelles. Ce délai d’un mois s’applique à titre supplétif, c'est-à-dire, à défaut de précisions dans un accord collectif applicable à l’entreprise. - Risques pour l’employeur en l’absence de fixation des congés payés par roulement Le défaut de consultation par l'employeur des représentants du personnel pour la fixation de la période de prise des congés payés ou de l'ordre des départs en congés, lorsque ces questions ne sont pas réglées par la convention collective applicable, est constitutif d’une violation de la législation sur les congés payés punie d’une amende de 5éme classe (1500 euros) prononcée autant de fois qu’il y a de salariés concernés par l’infraction. La récidive est réprimée par les dispositions du code pénal. Par ailleurs, l’employeur défaillant dans l’organisation des dates de départ en congés payés ne peut pas systématiquement reprocher à son salarié d’être parti en congés sans son autorisation. Les juges peuvent, selon les circonstances, considérer que le salarié n’a pas commis de faute grave ou que le licenciement est sans cause réelle et sérieuse. Article L 3141-1 du code du travail Article L 3141-13 du code du travail Article L 3141-14 du code du travail Article L 3141-15 du code du travail Article L 3141-16 du code du travail Article D 3141-5 du code du travail Article D 3141-6 du code du travail Article R 3143-1 du code du travail Cass.soc. 6 février 1990, n° 87-82.316 Cass.soc. 11 juillet 2007, n° 06-41.706 Cass.soc. 24 juin 2009, n° 08-41.736 Cass.soc. 14 décembre 2016, n° 15-25.293


    Ressources humaines : les compétences des experts SVP

    Ressources humaines - les articles de nos experts

    Les articles des experts SVP sur le même thème

    La loi LOM : impacts pour les collectivités territoriales

    Le projet de loi d'Orientation des Mobilités adopté le 18 Septembre 2019 à l'Assemblé Nationale retourne au Sénat pour la dernière étape de son processus législatif. Il sera en discussion en séance publique le 5 Novembre 2019. La loi LOM a pour objectif de supprimer les " zones blanches " de la mobilité et prévoit au 1er Janvier 2021, une autorité organisatrice de la mobilité (AOM) dans chaque commune ou dans chaque région, qui serait en charge de proposer des offres de transport alternatives à la voiture individuelle mais aussi de coordonner l'action des différentes autorités organisatrices.

    Lire la suite >>


    Elections du CSE : des outils pour faciliter la transmission des PV

    Le ministère du Travail propose de transmettre de façon électronique les résultats d'élection professionnelle au Centre de Traitement des Elections Professionnelles (CTEP) via son site dédié*.

    Lire la suite >>


    Le risque pays et le paiement des importations en Chine

    Avant de se lancer en Chine, il convient de s'assurer que les transactions seront sécurisées et que certaines pratiques, comme les acomptes, sont acceptées. A noter que la monnaie chinoise est le renminbi. L'euro et le dollar sont les meilleures monnaies de facturation des échanges.

    Lire la suite >>


    DADS-U retraite complémentaire : fermeture du service le 8 novembre

    Dans un communiqué publié le 17 octobre 2019, l'Agirc-Arrco informe les entreprises que le service DADS-U retraite complémentaire qui permet de déclarer les périodes d'activités et les salaires sera définitivement fermé le 8 novembre prochain.

    Lire la suite >>


    Le régime à l'importation en Chine

    La Chine est un marché très attractif. Dans cet article, découvrez  les règles de base des opérations d'importation de marchandises dans ce pays.

    Lire la suite >>


    AAH : revalorisation exceptionnelle au 1er novembre

    Le décret n°2019-1047 du 11 octobre 2019 publié au JO du 13* met en place une revalorisation exceptionnelle du montant de l'allocation aux adultes handicapés (AAH).

    Lire la suite >>


    Assurance chômage: une circulaire détaille les nouvelles règles

    Une circulaire de l'Unédic du 14 octobre 2019* précise les dispositions relatives aux contributions prévues par le décret n°2019-797** du 26 juillet 2019 relatif au régime d'assurance chômage.

    Lire la suite >>


    Quelles sont les spécificités d'un site SEVESO ?

    L'incendie portant sur le site LUBRIZOL de Rouen classé SEVESO fin septembre a suscité de vives inquiétudes et interrogations concernant les risques potentiels des sites industriels SEVESO. Quelles sont les caractéristiques de ces sites et comment sont-ils contrôlés ?

    Lire la suite >>


    Salariés protégés : un guide des décisions administratives sur la rupture ou le transfert du contrat de travail

    La Direction générale du travail (DGT) a publié en septembre 2019 un guide présentant les modalités de l'intervention de l'autorité administrative, sous le contrôle du juge administratif, en matière de rupture ou de transfert du contrat de travail des salariés bénéficiaires du statut protecteur.

    Lire la suite >>


    Indices des prix à la consommation – Septembre 2019

    Consultez les dernières valeurs de l'indice des prix à la consommation France Entière et Ménages Urbains parues le 15/10/2019 et téléchargez l'évolution des IPC depuis décembre 2016.

    Lire la suite >>