Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Énergies : Marchés & sourcing

Le secteur de l’énergie regroupe les entreprises qui produisent, commercialisent et distribuent de l’énergie. La facture énergétique représente 6 % du PIB en France pour 144 000 emplois. Le marché de l’énergie semble se réorienter vers les énergies renouvelables, face notamment à la raréfaction du pétrole, aux impacts négatifs des énergies fossiles, à la dangerosité et au coût du nucléaire et à la difficulté de traiter ses déchets ou à son manque d'acceptabilité après les grandes catastrophes de Tchernobyl et Fukushima.

Les experts spécialistes dans le domaine de l’énergie vous accompagnent pour suivre les tendances majeures des différentes filières, et identifier des acteurs par segment de marché et zone géographiques. Ils vous accompagnent également sur les problématiques liées à la mesure des perspectives d’évolution des différentes filières en tenant compte des comportements d’achat des professionnels et des particuliers.

Les experts SVP vous apportent des réponses opérationnelles sur les questions que vous vous posez au quotidien.

Exemples de problématiques auxquelles nos experts répondent chaque jour :

- Avez-vous des informations sur le développement du marché de l’effacement énergétique en France ?

- Quel est l’état des lieux de la filière photovoltaïque en France ?

- Quelles sont les entreprises françaises intervenant dans la fabrication d’éoliennes offshore ?

- Que représente le marché des biocarburants en Espagne ?

- Quels sont les principaux fournisseurs de granulés de bois en France ?

Marchés & sourcing : les compétences des experts SVP

Marchés & sourcing - les articles de nos experts

Les articles des experts SVP sur le même thème

Le prix du pétrole poursuit sa progression en septembre 2017

Avec une moyenne de 56 dollars le baril, le cours du Brent a progressé de plus de 20% depuis le mois de juin 2017. Il a quasiment atteint 60 dollars/baril fin septembre 2017, son cours le plus haut depuis un an. Ce niveau élevé peut s'expliquer par le respect des quotas de production mis en place par l'OPEP et la Russie.

Lire la suite >>


Le décret " logement décent " attaqué devant le Conseil d'Etat

Quatre organisations ont introduit devant le Conseil d'Etat une requête en annulation du décret 2017-312 du 9 mars 2017 définissant le logement " décent ".

Lire la suite >>


Le prix du pétrole est resté stable au-dessus de 50 dollars

Finances et Gestion / Indices et taux 14 septembre 2017

Le cours du Brent a varié entre 50 et 53,6 dollars le baril en août 2017. Cette hausse modérée peut s'expliquer par la prolongation du resserrement des quotas de production mis en place par l'OPEP et la Russie le 25 mai dernier. Le cours mensuel s'établit à 51,7 dollars/baril en août contre 48,5 en juillet. Les cours du pétrole restent cependant très en dessous de la moyenne de 2014 qui s'établissait à 99 dollars/baril.

Lire la suite >>


Le baril de pétrole revient au-dessus de 50 dollars

Le cours du pétrole est remonté en juillet 2017 pour atteindre 52 dollars le baril à la fin du mois, contre 49 dollars au début du mois, suite à l'annonce de la baisse des stocks de brut américains. Le cours mensuel du Brent s'établit à environ 48 dollars/baril en juillet contre 46 dollars en juin. Pour les consommateurs européens, la hausse est atténuée par le repli du dollar face à l'euro.

Lire la suite >>


L'OPEP maintient ses quotas pour neuf mois supplémentaires

Lors de sa dernière réunion ordinaire, le 25 mai dernier, les membres de l'Organisation des pays pétroliers se sont accordés pour prolonger le contrôle de la production de brut jusqu'en mars 2018. Le cours du Brent a progressé plus de 6 dollars sur le mois. Cependant, compte tenu de la persistance de la surproduction mondiale, le prix du Brent s'est replié, à l'issue du nouvel accord de l'OPEP.

Lire la suite >>


Le baril de pétrole repasse en dessous des 50 dollars

Entamé au début du mois d'avril 2017, le rebond du cours du Brent, se poursuit jusqu'à dépasser les 56 dollars, le 11 avril. Mais depuis, le prix chute, atteignant 51,8 dollars à la fin du mois. La baisse se poursuit en mai, le 5 du mois, la cotation bascule, en séance, en dessous des 47 dollars. Il s'agit du cours le plus bas depuis fin novembre dernier, soit avant l'accord conclu entre les pays producteurs. La prochaine réunion de l'OPEP aura lieu le 25 mai.

Lire la suite >>


Baisse du cours du pétrole en mars 2016

Après une relative stabilité en début d'année 2017, le cours du baril de Brent a amorcé un repli de 6,2% au mois de mars. Le cours moyen du baril s'est établit à 51,5 dollars selon les relevés du Ministère en charge de l'énergie. La baisse intervient dans un contexte de surproduction de brut. La montée des tensions géopolitiques au Moyen Orient avec l'intervention nord-américaine en Syrie a momentanément suspendu la baisse des cours.

Lire la suite >>


Bail d'habitation - Logement décent : Décret n° 2017-312 du 9 mars 2017 (performance énergétique)

Décret modifiant le décret n° 2002-120 du 30 janvier 2002 relatif aux caractéristiques du logement décent pris pour application de l'article 187 de la loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains (JO 11 mars 2017)

Lire la suite >>


Le cours du pétrole se stabilise en janvier 2017

Suite à l'accord conclu entre les principaux pays pétroliers, les deux derniers mois de l'année 2016 ont été marqués par l'envolée du cours du pétrole. Le baril de Brent gagnait plus de 10 dollars entre la mi-novembre et la fin décembre pour atteindre 57 dollars le 30 décembre. Les prix se stabilisent en janvier 2017 autour de 55 dollars, soit la moyenne des prix de décembre.

Lire la suite >>


2016, l'année du rebond du cours du pétrole

L'année 2016 a été marquée, pour le marché pétrolier, par l'accord historique entre les pays producteurs, Russie comprise, pour maîtriser l'offre de brut et redresser ainsi le cours du baril. Le prix du Brent a atteint 57 dollars à la fin décembre contre 27 dollars à la mi-janvier 2016. Pour les consommateurs français, la hausse annuelle du prix du gazole a été de 16%, le prix du fuel domestique augmentant de 25% sur l'année.

Lire la suite >>