Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Intercommunalité : Secteur public

L’intercommunalité prend une part de plus en plus importante dans le quotidien des acteurs publics au sein des collectivités. Avec la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République publique), troisième volet de la réforme territoriale, de nombreuses problématiques liées à la création, l’extension des périmètres ou à la fusion d’EPCI sont apparues. Elles concernent notamment la répartition des compétences avec les communes ou les autres structures intercommunales, le fonctionnement des organes, les incidences sur le personnel.

Nos experts du secteur public accompagnent les décideurs des collectivités dans la compréhension des enjeux liés à l’intercommunalité. Les experts SVP vous apportent des réponses opérationnelles sur les questions que vous vous posez au quotidien.

Exemples de problématiques auxquelles nos experts répondent chaque jour aux acteurs publics :

- Comment le conseil communautaire est-il composé après une fusion ?

- Quelles sont les premières mesures à prendre à la suite de la création d’une nouvelle structure intercommunale ?

- Que se passe-t-il si une commune perd des sièges de conseillers communautaires ?

- Une communauté d’agglomération et ses communes membres peuvent-elles créer un service commun ?

- Quel est l’impact de la loi NOTRe sur la compétence tourisme et les offices de tourisme existants ?

- Que deviennent les contrats passés par une commune sur une compétence qu’elle transfère à une communauté de communes ?

Secteur public : les compétences des experts SVP

Secteur public - les articles de nos experts

Les articles des experts SVP sur le même thème

La Loi de finances 2018 et ses impacts sur la péréquation

La Loi de finances pour 2018 ne réforme pas en profondeur les mécanismes de péréquation horizontale mis en place entre les collectivités. Certaines dispositions concernent néanmoins le FPIC, le FSRIF et les Fonds départementaux de péréquation de la taxe professionnelle (FDPTP). Tour d'horizon des principales mesures.

Lire la suite >>


L'élection du président d'un nouvel établissement public de coopération intercommunale

Qui convoque la séance au cours de laquelle le président d'un nouvel établissement public de coopération intercommunale va être élu ? Selon le Conseil d'Etat, dans un arrêt en date du 25 octobre 2017, " c'est au maire de la commune où a été fixé le siège de l'établissement public de coopération intercommunale qu'il appartient de procéder à cette convocation, après que les conseils municipaux des communes membres ont désigné leurs conseillers communautaires dans les conditions prévues à l'article L. 5211-6-2 du code général des collectivités territoriales. "

Lire la suite >>


Le traitement financier, budgétaire et comptable du fonds de concours

Le montant du fonds de concours ne peut excéder la part du financement assurée, hors subventions, par le bénéficiaire de ce fonds. Budgétairement et comptablement, le fonds de concours répond à des inscriptions précises, qui dépendent de la nature de l'opération visée : fonctionnement ou investissement.

Lire la suite >>


Les équipements susceptibles d'être financés par des fonds de concours

Les fonds de concours peuvent financer la réalisation ou le fonctionnement d'un équipement au sens d'immobilisation corporelle. Il peut s'agir d'équipements sportifs ou culturels par exemple, mais aussi de travaux de voirie ou sur des réseaux. En revanche, dans les deux cas, le fonds de concours ne peut avoir pour objet de financer le paiement d'intérêts d'emprunts ou le remboursement en capital de la dette relative à l'équipement.

Lire la suite >>


Versement de fonds de concours : une dérogation au principe de spécialité

Les fonds de concours constituent une exception aux principes de spécialité et d'exclusivité. Leur versement est uniquement possible entre les EPCI et leurs communes membres. Ainsi, les syndicats ne peuvent bénéficier du dispositif.

Lire la suite >>


Les critères de répartition de la dotation de solidarité communautaire

La dotation de solidarité communautaire (DSC) constitue un mécanisme privilégié de solidarité financière. En règle générale, les critères de répartition prioritaires entre communes doivent être le potentiel fiscal ou financier et la population. Pour les EPCI signataires d'un contrat de ville et qui n'ont pas mis en place de pacte financier, il s'agit du revenu et du potentiel fiscal ou financier.  Une interrogation demeure également sur la notion de " critères prioritaires ".

Lire la suite >>


La révision des attributions de compensation hors transferts de charges et de compétences

Les textes prévoient la possibilité de réviser librement les attributions de compensation versées par les EPCI à leurs communes. Dans le cadre d'un transfert " classique ", aucun doute n'est permis : le rapport de la Commission locale d'évaluation des charges transférées (CLECT) doit être adopté. En revanche, en l'absence de transfert de compétence, la procédure diffère. Elle offre néanmoins de réelles possibilités permettant de moduler les attributions de compensation.

Lire la suite >>


PLFR 2017 : des éclaircissements en vue sur la GEMAPI et la base minimum

Le Projet de loi de finances rectificative pour 2017 (PLFR 2017) entre en discussion au Parlement. Les deux mesures les plus attendues et qui concernent directement les collectivités territoriales sont les modifications des dates limites permettant d'une part, d'instituer la taxe GEMAPI, et d'autre part de voter les bases minimales de CFE.

Lire la suite >>


Vers un nouveau cadre d'analyse financière prospective

Le Projet de loi de finances pour 2018 (PLF 2018) modifie la donne fiscale et financière pour les collectivités. Les deux mesures phares que sont la suppression de la taxe d'habitation pour 80% des ménages et la possible imposition d'une double contrainte financière (limitation de la hausse des dépenses, encadrement de l'endettement) supposent la création d'un nouveau référentiel d'analyse financière prospective.

Lire la suite >>


Congrès des Maires : le Président de la République garde le cap

L'intervention du Président de la République au Congrès des Maires n'a pas donné lieu à de nouvelles annonces fondamentales. Emmanuel Macron a notamment confirmé les décisions prises en matière de taxe d'habitation et de limitation de la dépense locale. Surtout, les collectivités devront s'attendre à des bouleversements d'envergue en matière de finances et de fiscalité à l'horizon 2020. L'année 2018 constituera une année charnière pour de nombreux chantiers.

Lire la suite >>