Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Réseau de distribution à l'international

    En ce qui concerne le développement à l'international, un des moyens de commercialiser ses produits à l’étranger est de recourir à un réseau de distribution. On entend par là le recours à un distributeur, un agent commercial ou encore l’ouverture d’une franchise. Ces types de contrat nécessitent de bien appréhender les spécificités de la réglementation locale.

    Le point crucial concerne les modalités de rupture des relations commerciales, finalisées ou non dans un contrat de distribution/d’agent commercial/de franchise. En effet, le respect d’un préavis et le paiement d’indemnités sont souvent des règles d’ordre public devant être impérativement respectées.

    Nos experts en développement international recherchent pour vous les spécificités des réglementations locales en matière de distribution, contrat d'agence ou réseau en franchise. Les experts SVP vous apportent des réponses opérationnelles sur les questions que vous vous posez au quotidien.

    Exemples de problématiques liées au développement international auxquelles nos experts répondent chaque jour :

    - Existe-il une réglementation spécifique aux agents commerciaux au Brésil ?

    - Faut-il respecter un préavis en cas de rupture d’un contrat de distribution exclusive soumis au droit luxembourgeois ?

    - Une entreprise implantée en Algérie peut-elle faire appel à un agent commercial de nationalité étrangère ?

    - Une société peut-elle rompre les relations commerciales établies depuis 10 ans sans préavis ni indemnités en Italie ?

    Développement à l'international : les compétences des experts SVP

    Développement à l'international - les articles de nos experts

    Les articles des experts SVP sur le même thème

    Type de sociétés au Maroc

    Avant de s'implanter au Maroc, il est important de connaître les différents statuts juridiques que peut prendre votre société. Les principales formes de sociétés utilisées tant par les investisseurs locaux que les étrangers sont la société à responsabilité limitée et la société anonyme.

    Lire la suite >>


    La loi d'orientation des mobilités devant le Conseil constitutionnel

    Adopté définitivement par l'Assemblée nationale le 19 novembre 2019, le projet de loi d'orientation des mobilités (LOM)* fait l'objet de recours devant le Conseil constitutionnel.

    Lire la suite >>


    Taux d'intérêt en moyenne mensuelle – novembre 2019

    Consultez, en téléchargement, la valeur des principaux taux d'intérêt pratiqués en France pour le mois de novembre 2019 :  EONIA, TMO, TME, Euribor.

    Lire la suite >>


    PLFSS pour 2020 : recours devant le conseil constitutionnel

    Après son adoption définitive par les députés le 3 décembre 2019, le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020* fait l'objet de recours devant le Conseil constitutionnel.

    Lire la suite >>


    Les charges sociales au Maroc

    A la différence du détachement où le salarié peut rester affilié à son régime de sécurité sociale d'origine, le salarié expatrié sera soumis aux charges sociales du pays d'accueil. Ainsi, le salarié expatrié au Maroc sera soumis aux charges sociales locales, dont le montant global s'élève à 27,83%.

    Lire la suite >>


    Bonus-malus sur les contributions chômage : la liste des secteurs d'activité est fixée

    Un arrêté du 27 novembre 2019* définit les secteurs d'activité et les employeurs entrant dans le champ d'application du bonus-malus sur les contributions patronales d'assurance chômage.

    Lire la suite >>


    Plafond de la sécurité sociale : le montant pour 2020 est fixé

    Le plafond de la sécurité sociale pour 2020 est fixé par un arrêté du 2 décembre 2019 publié au Journal officiel du 3 décembre 2019.

    Lire la suite >>


    Les conditions de travail au Maroc: durée du travail et repos

    Le salarié expatrié au Maroc ne sera plus soumis aux 35 heures, mais à la durée légale marocaine, fixée à 44 heures hebdomadaires. Concernant les congés payés, un salarié de plus de 18 ans aura droit à 18 jours de congés pour 12 mois de travail effectif. Le salarié âgé de moins de 18 ans bénéficiera lui de 24 jours de congés pour la même durée de travail effectif.

    Lire la suite >>


    Les conditions de travail au Maroc : salaire minimum et heures supplémentaires

    Le salaire minimum marocain a connu une hausse début 2019 : il est de 1,46 dirhams de l'heure dans l'industrie, le commerce et les services. Le paiement des heures supplémentaires est bien encadré : celles-ci sont majorées de 25% à 100% selon certains critères.

    Lire la suite >>


    Le contrat de travail au Maroc

    Lors d'une expatriation au Maroc, le contrat de travail liant le salarié français et sa société d'envoi va être suspendu et un nouveau contrat de travail va être élaboré, soumis au droit du pays d'accueil. Il convient donc de bien appréhender les spécificités du droit du travail au Maroc.

    Lire la suite >>