Signature du contrat de travail : Ressources humaines

La relation de travail entre l’employeur et le salarié passe par la signature d’un contrat de travail comportant un certain nombre d'informations en ressources humaines. Les parties peuvent se mettre d’accord pour intégrer des clauses particulières : non concurrence, dédit-formation, mobilité géographique, exclusivité etc. Le contenu de certaines d’entre elles peut être prévu par la convention collective applicable dans l’entreprise, notamment en matière de durée de la période d’essai ou de clause de non concurrence.

Ce contrat peut aussi être amené à évoluer via la signature d’avenants. Pour les salariés employés à temps partiel ou pour une durée déterminée, le contenu du contrat est réglementé par les textes : durée du travail, répartition de cette durée entre les jours de la semaine, nombre d’heures complémentaires qui peuvent être effectuées par le salarié, motif de recours au contrat, termes de celui-ci.

Nos experts en ressources humaines accompagnent les DRH (Directeur des ressources humaines) et RRH (Responsable des ressources humaines) sur diverses informations en ressources humaines liées à la sécurisation des relations contractuelles lors des différentes étapes de la signature du contrat. Les experts SVP vous apportent des réponses opérationnelles sur les questions que vous vous posez au quotidien.

Exemples d'informations en ressources humaines auxquelles nos experts répondent chaque jour :

- La clause de non-concurrence doit-elle prévoir le versement d’une contrepartie financière ?

- Faut-il indiquer l’identité du salarié remplacé dans un CDD ?

- En cas de modification du lieu de travail, faut-il faire signer un avenant au salarié ?

Ressources humaines : les compétences des experts SVP

Ressources humaines - les articles de nos experts

Les articles des experts SVP sur le même thème

Politique de la ville : mesures en faveur des quartiers prioritaires

Une circulaire interministérielle n° 2015-94 du 25 mars 2015, relative à la mise en oeuvre des mesures en faveur des quartiers prioritaires de la politique de la ville dans le champ du développement de l'activité économique et de l'emploi, est publiée au bulletin officiel du travail du 30 avril 2015.

Lire la suite >>


Apprentissage : les nouveautés apportées par la loi sur la formation professionnelle

Afin de favoriser le développement de l'apprentissage, la loi sur la formation professionnelle, l'emploi et démocratie sociale modifie un certain nombre de règles relatives au contrat d'apprentissage.

Lire la suite >>


Inclusion de l'indemnité de congés payés dans le salaire: respect des règles énoncées par la CJUE

Ressources Humaines / Jurisprudence 03 décembre 2013

C'est à l'occasion de la prise de son congé annuel que le salarié perçoit son indemnité de congé. Pourtant, depuis plusieurs années, la Cour de cassation admettait sous certaines conditions, que l'indemnité soit incluse dans la rémunération versée périodiquement au salarié. Elle avait maintenu son interprétation, alors même qu'en 2006, la CJCE considérait qu'un paiement étalé sur l'année était contraire à la directive 93/104. Son arrêt du 14/11/2013 adopte la motivation de la Cour européenne.

Lire la suite >>


Travail à temps partiel : l'écrit, une exigence légale

Ressources Humaines / Jurisprudence 27 septembre 2013

" Le contrat de travail du salarié à temps partiel est un contrat écrit " énonce l'article L 3123-14 du code du travail. On ne saurait être plus clair. Si les tribunaux ont admis depuis longtemps que l'employeur puisse, en l'absence d'écrit, apporter la preuve du temps partiel, s'agissant d'une présomption simple, il faut constater que cette preuve peut être sinon impossible, du moins difficile à rapporter. Deux décisions de la Cour de cassation intervenues en 2013 en attestent.

Lire la suite >>


Clause de non concurrence : mode d'emploi

Pour restreindre, limiter ou empêcher la concurrence d'un cocontractant, une clause dite de non-concurrence, appelée aussi de non-réaffiliation ou de non rétablissement, peut être insérée dans le contrat et ce, que ce soit dans un contrat commercial, tel celui d'agent commercial, de distribution, ou de franchise, mais aussi dans un contrat de travail à l'encontre d'un salarié … Quelle est l'utilité réelle de cette clause ?

Lire la suite >>


Stage en entreprise : ce que change la loi sur l'enseignement supérieur et la recherche

Ressources Humaines / Alerte RH 25 juillet 2013

La loi n°2013-660 du 22 juillet 2013 (JO du 23 juillet 2013) relative à l'enseignement supérieur et à la recherche contient des dispositions sur le régime des stages en entreprise.

Lire la suite >>


Loi de sécurisation de l'emploi : Les accords de maintien dans l'emploi

Ressources Humaines / Alerte RH 02 juillet 2013

Premier thème de la semaine sur les changements apportés par la loi de sécurisation : les accords de maintien dans l'emploi. Depuis le 17 juin 2013, les entreprises rencontrant de graves difficultés économiques peuvent aménager temporairement, par accord collectif, la durée du travail et la rémunération des salariés en contrepartie d'un maintien des emplois. Focus sur la légalisation des accords de compétitivité.

Lire la suite >>


Loi de sécurisation de l'emploi : la mobilité volontaire sécurisée

Nous poursuivons notre série d'articles à propos de la loi de sécurisation. Thème du jour : la mobilité volontaire sécurisée. Pour permettre au salarié de renforcer son employabilité et de se maintenir dans l'emploi, la loi crée une période de mobilité volontaire sécurisée (nouvel article L.1222-12 CDT*). Ainsi le salarié pourra développer ses compétences par une expérience professionnelle effective dans une autre entreprise. Focus sur ce nouveau congé qui n'est pas sans en rappeler un autre...

Lire la suite >>


Loi de sécurisation de l'emploi : travail intermittent et temps partiel

Deuxième semaine relative aux modifications apportées par la loi de sécurisation. Au sommaire : l'expérimentation du travail intermittent dans les entreprises de moins de cinquante salariés et le lifting du travail à temps partiel. Périodes non travaillées, lissage de la rémunération, durée minimale de travail, heures complémentaires majorées...focus sur deux pratiques distinctes.

Lire la suite >>


Cadres et heures supplémentaires

La loi dite Aubry 2 du 19 janvier 2000 a fourni aux entreprises des outils supposés leur permettre de concilier les contraintes inhérentes aux missions de leurs cadres avec celles du code du travail relatives à la durée du travail. Malgré quelques modifications du texte d'origine, la législation ne leur a pas fourni un sésame pour s'affranchir de la législation relative aux heures supplémentaires. La Cour de cassation vient une nouvelle fois, le 27 mars 2013, le leur rappeler.

Lire la suite >>