Résultats de recherche pour commerce international

Economie française : amélioration du climat des affaires

La tendance à la reprise s'est confirmée en début d'année 2015, le taux de croissance du PIB s'avérant meilleur que prévu, notamment en France. Peu à peu le climat des affaires s'améliore. Cependant, la vigueur de l'activité est fragile dans un contexte d'incertitude tant au niveau européen (Grèce) que des pays émergents.


Economie française : amélioration du climat des affaires

La tendance à la reprise s'est confirmée en début d'année 2015, le taux de croissance du PIB s'avérant meilleur que prévu, notamment en France. Peu à peu le climat des affaires s'améliore. Cependant, la vigueur de l'activité est fragile dans un contexte d'incertitude tant au niveau européen (Grèce) que des pays émergents.


Entrée en vigueur en Ukraine de la règlementation sur les franchises

Le gouvernement ukrainien a adopté le 21 octobre 2014 une ordonnance relative à l'enregistrement des contrats de franchise. Cette ordonnance est entrée en vigueur le 21 avril 2015. Tous les contrats de franchise concernant un franchisé ukrainien doivent être enregistrés.


Entrée en vigueur en Ukraine de la règlementation sur les franchises

Le gouvernement ukrainien a adopté le 21 octobre 2014 une ordonnance relative à l'enregistrement des contrats de franchise. Cette ordonnance est entrée en vigueur le 21 avril 2015. Tous les contrats de franchise concernant un franchisé ukrainien doivent être enregistrés.


Mars 2015 : les entreprises européennes ne profitent pas de la baisse du prix des matières premières

En mars, le cours de l'euro a perdu 4,5% de sa valeur (-12,1% sur les trois derniers mois et -21,6% sur un an). La chute de l'euro face au dollar est telle qu'elle inverse la tendance baissière des prix des matières premières sur les marchés mondiaux. D'après l'INSEE, l'indice des prix des matières premières exprimés en dollar perd 2,2% sur un mois (-10% sur un an), mais convertis en euros, l'indice augmente de 2,7% (+15% sur un an).


Mars 2015 : les entreprises européennes ne profitent pas de la baisse du prix des matières premières

En mars, le cours de l'euro a perdu 4,5% de sa valeur (-12,1% sur les trois derniers mois et -21,6% sur un an). La chute de l'euro face au dollar est telle qu'elle inverse la tendance baissière des prix des matières premières sur les marchés mondiaux. D'après l'INSEE, l'indice des prix des matières premières exprimés en dollar perd 2,2% sur un mois (-10% sur un an), mais convertis en euros, l'indice augmente de 2,7% (+15% sur un an).


DEB/DES : taux de change à retenir pour les déclarations déposées le 11 juin 2015

Les taux de change mensuels pouvant être retenus pour déposer la Déclaration d'Echanges de Biens (DEB) et la Déclaration Européenne de Services (DES) des opérations de mai 2015 ont été publiés au JORF du 23 avril 2015.


DEB/DES : taux de change à retenir pour les déclarations déposées le 11 juin 2015

Les taux de change mensuels pouvant être retenus pour déposer la Déclaration d'Echanges de Biens (DEB) et la Déclaration Européenne de Services (DES) des opérations de mai 2015 ont été publiés au JORF du 23 avril 2015.


Economie française : sortie de crise en 2015?

Après trois ans de croissance atone, les signes favorables à la reprise se multiplient. Tout d'abord, l'effondrement des cours pétroliers redonne du pouvoir d'achat aux ménages et améliore la marge des entreprises. Parallèlement, le repli de l'euro face au dollar améliore la compétitivité des exportations européennes. Enfin, la politique de la Banque centrale européenne soutient le financement des investissements des acteurs économiques à des taux d'intérêt très intéressants.


Economie française : sortie de crise en 2015?

Après trois ans de croissance atone, les signes favorables à la reprise se multiplient. Tout d'abord, l'effondrement des cours pétroliers redonne du pouvoir d'achat aux ménages et améliore la marge des entreprises. Parallèlement, le repli de l'euro face au dollar améliore la compétitivité des exportations européennes. Enfin, la politique de la Banque centrale européenne soutient le financement des investissements des acteurs économiques à des taux d'intérêt très intéressants.