Résultats de recherche pour cours aluminium

Matières premières hausse des cours en octobre 2016

A l'image de la remontée des cours pétroliers, les prix des autres matières premières ont rebondi depuis le début de l'année 2016. Pour les acheteurs français, le prix des importations a augmenté de 2% sur le mois en raison de la remontée du dollar.


Matières premières : nouvelle baisse des cours en septembre 2016

Les cours des matières premières (hors énergie) enregistrent pour le deuxième mois consécutif un recul. Selon l'INSEE, le prix des matières premières importées est en baisse de 1,2% sur le mois (-2,4% sur trois mois). L'indice reste toutefois au-dessus du niveau relevé un an auparavant (+1,6%).


Matières premières : le rebond des cours se confirme

Au mois de juin 2016, les prix des matières premières (hors énergie) augmentent de 2,3%. Compte tenu de l'appréciation du dollar, les prix à l'importation libellés en euros progressent de 3% contre 1,3% le mois précédent. Les produits alimentaires font un bond de 4% sur le mois (+4,6% en euros). Les cours des matières premières industrielles sont en hausse de 1,2% sur le mois. Sur un an, les cours de l'ensemble des matières premières sont en retrait de 2,4%.


Matières premières : nouvelle baisse des cours des métaux en novembre 2015

Le mois de novembre a de nouveau été marqué par la baisse des cours des matières premières. Les diminutions les plus notables ont touché le cuivre, le minerai de fer et l'or. En revanche, les prix de produits agricoles tropicaux, affectés par les perturbations climatiques, sont en hausse.


Octobre 2015 : rebond des cours des produits agricoles

Au mois d'octobre 2015, le repli (-1,4%) de l'indice INSEE du prix des matières premières importées cache deux mouvements inverses des cours. Les cours des minerais, affectés par la baisse de la demande chinoise, reculent de 3,9% sur le mois, tandis que les prix des matières premières agricoles augmentent de près de 1% sur le mois en raison des perturbations climatiques.


Septembre 2015 : Cours plancher pour les matières premières ?

Sur les marchés internationaux, les cours non seulement du pétrole, mais aussi du minerai de fer, du cuivre et du zinc ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2009 voire 2008 pour certaines matières premières. Au mois de septembre 2015, le recul de l'indice INSEE du prix des matières premières importées est de 2% environ sur le mois (-16,6% sur un an). Convertis en euro, les cours se replient 2,7% (-4,3% sur un an).


Septembre 2015 : Cours plancher pour les matières premières ?

Sur les marchés internationaux, les cours non seulement du pétrole, mais aussi du minerai de fer, du cuivre et du zinc ont atteint leur niveau le plus bas depuis 2009 voire 2008 pour certaines matières premières. Au mois de septembre 2015, le recul de l'indice INSEE du prix des matières premières importées est de 2% environ sur le mois (-16,6% sur un an). Convertis en euro, les cours se replient 2,7% (-4,3% sur un an).


Baisse générale sur les cours des matières premières

A de rares exceptions, le prix des matières premières sur les marchés mondiaux est en retrait. L'indice INSEE des prix libellés en devises des matières premières importées (hors énergie) a reculé de près de 17% sur les douze derniers mois. Compte tenu de l'appréciation du dollar par rapport à l'euro, l'indice des prix en euro est quasiment stable avec une baisse de 0,6%.


Matières premières : El Niño est annoncé

Au mois de mai 2015, l'indice INSEE du prix en dollars des matières premières importées progresse de 1,2% sur le mois. Toutefois, la dépréciation du dollar (-3% sur le mois) a bénéficié aux importateurs européens. L'indice des prix libellés en euros se replie ainsi sur le mois de 1,9%. Sur un an, l'indice en euros est en hausse de 10,8% (en baisse de 10% en devises), en raison de la chute de l'euro sur la période.


Matières premières : El Niño est annoncé

Au mois de mai 2015, l'indice INSEE du prix en dollars des matières premières importées progresse de 1,2% sur le mois. Toutefois, la dépréciation du dollar (-3% sur le mois) a bénéficié aux importateurs européens. L'indice des prix libellés en euros se replie ainsi sur le mois de 1,9%. Sur un an, l'indice en euros est en hausse de 10,8% (en baisse de 10% en devises), en raison de la chute de l'euro sur la période.