Résultats de recherche pour cours matieres premieres

Novembre 2016 : accord historique pour soutenir le cours du pétrole

Le représentant du Qatar qui présidait la réunion de l'OPEP du 30 novembre 2016 a souligné le caractère "historique" de l'accord destiné "à aider à rééquilibrer le marché et à réduire la surabondance des stocks de pétrole". Malgré les tensions existantes au sein de l'Organisation des pays producteurs, notamment entre l'Arabie saoudite et l'Iran, les 14 membres se sont entendus pour diminuer leur production


Matières premières hausse des cours en octobre 2016

A l'image de la remontée des cours pétroliers, les prix des autres matières premières ont rebondi depuis le début de l'année 2016. Pour les acheteurs français, le prix des importations a augmenté de 2% sur le mois en raison de la remontée du dollar.


Octobre 2016 : Incertitudes sur l'évolution des cours

Fin septembre 2016, à l'issue de la réunion des producteurs de pétrole à Alger, un processus de négociation de réduction de la production de brut a été entamé. Le but annoncé était de relever durablement le cours du pétrole. Cette annonce a provoqué un rebond des cours. Le baril de Brent frôle les 54 dollars lors de la séance du 10 octobre 2016. L'euphorie n'a duré qu'un instant. Fin octobre, le prix repassait en dessous de 50 dollars, le cours moyen d'octobre s'établissant à 49,5 dollars.


Matières premières : nouvelle baisse des cours en septembre 2016

Les cours des matières premières (hors énergie) enregistrent pour le deuxième mois consécutif un recul. Selon l'INSEE, le prix des matières premières importées est en baisse de 1,2% sur le mois (-2,4% sur trois mois). L'indice reste toutefois au-dessus du niveau relevé un an auparavant (+1,6%).


Pétrole : les producteurs tentent de redresser le cours du baril

Fin septembre 2016, à l'occasion du Forum international sur l'Energie à Alger, les représentants de l'OPEP et des pays non OPEP, dont la Russie, se sont rencontrés en vue d'un accord pour éviter la surproduction de brut. La prochaine étape des négociations est prévue fin novembre dans le cadre de la prochaine réunion de l'OPEP. Ce pré-accord a permis de redresser le cours du pétrole au-dessus des 50 dollars/baril.


Pétrole : vers un accord OPEP-Russie ?

Les acteurs du marché pétrolier sont dans l'attente d'un accord entre l'OPEP et la Russie depuis la mi-avril dernier. Les divergences de point de vue entre l'Arabie saoudite et l'Iran n'avaient pas alors permis d'aboutir à un consensus, Téhéran cherchant à reprendre la place perdue lors des sanctions internationales. A l'occasion du G20 en Chine début septembre, les dirigeants russe et saoudien ont repris contact initiant une nouvelle phase de négociations.


Le prix de baril de pétrole perd 16% au mois de juillet 2016

Pour cause de surproduction, le rebond du prix du pétrole, entamé en début d'année 2016, a pris fin au début du mois de juillet. Alors que, le 1er juillet, le baril de Brent s'échangeait à 50,61 dollars, depuis le cours n'a cessé de baisser. Le 28 juillet, la cotation n'était plus que de 42,22 dollars, soit une chute de 16%.


Matières premières : le rebond des cours se confirme

Au mois de juin 2016, les prix des matières premières (hors énergie) augmentent de 2,3%. Compte tenu de l'appréciation du dollar, les prix à l'importation libellés en euros progressent de 3% contre 1,3% le mois précédent. Les produits alimentaires font un bond de 4% sur le mois (+4,6% en euros). Les cours des matières premières industrielles sont en hausse de 1,2% sur le mois. Sur un an, les cours de l'ensemble des matières premières sont en retrait de 2,4%.


Prix des matières premières : mouvements contrastés en mai 2016

Selon l'INSEE, le prix des matières premières importées (hors pétrole) en France progresse de 1,3% sur le mois de mai 2016. Toutefois, les cours des produits agricoles sont en hausse en raison de mauvaises récoltes tandis que l'abondance de stocks pénalise le cours des minéraux.


Le baril de Brent repasse la barre des 50 dollars

Le cours du pétrole poursuit son rebond après avoir chuté en janvier dernier à son plus bas niveau depuis 2004 passant sous les 28 dollars le baril. Le cours moyen de mai 2016 s'établit à plus de 47 dollars contre 42 dollars en avril, toutefois loin des cours de juin 2014, quand le baril d'or noir s'échangeait à 100 dollars.