Résultats de recherche pour cout main doeuvre

Hausse annuelle de 1,4% sur les salaires de base

La dernière enquête menée par le Ministère du Travail évalue à 1,4% l'évolution des salaires de base au cours de l'année 2014. La progression varie en fonction des secteurs d'activité : les hausses avoisinent 2% dans l'industrie des hautes technologies et dans les télécommunications; les augmentations les plus faibles, inférieures à 1%, concernent les secteurs de l'action sociale et des transports.


Hausse annuelle de 1,4% sur les salaires de base

La dernière enquête menée par le Ministère du Travail évalue à 1,4% l'évolution des salaires de base au cours de l'année 2014. La progression varie en fonction des secteurs d'activité : les hausses avoisinent 2% dans l'industrie des hautes technologies et dans les télécommunications; les augmentations les plus faibles, inférieures à 1%, concernent les secteurs de l'action sociale et des transports.


Hausse annuelle de 1,4% sur les salaires de base

La dernière enquête menée par le Ministère du Travail évalue à 1,4% l'évolution des salaires de base au cours de l'année 2014. La progression varie en fonction des secteurs d'activité : les hausses avoisinent 2% dans l'industrie des hautes technologies et dans les télécommunications; les augmentations les plus faibles, inférieures à 1%, concernent les secteurs de l'action sociale et des transports.


Hausse du salaire de base en 2013 : +1,6%

Au cours de l'année 2013, le salaire mensuel de base a progressé de 1,6%, déduction faite de l'inflation (+0,7%) ; le salaire réel augmentant de 0,9% sur l'année. Les salariés, qui ont bénéficié d'augmentations supérieures à la moyenne (+2,1%), travaillent dans les secteurs des équipements électroniques, de la chimie et l'informatique. En 2012, le salaire de base avait progressé de 2,1% avec une inflation de 1,3%, soit une augmentation du salaire réel de 0,8%.


Hausse du salaire de base en 2013 : +1,6%

Au cours de l'année 2013, le salaire mensuel de base a progressé de 1,6%, déduction faite de l'inflation (+0,7%) ; le salaire réel augmentant de 0,9% sur l'année. Les salariés, qui ont bénéficié d'augmentations supérieures à la moyenne (+2,1%), travaillent dans les secteurs des équipements électroniques, de la chimie et l'informatique. En 2012, le salaire de base avait progressé de 2,1% avec une inflation de 1,3%, soit une augmentation du salaire réel de 0,8%.


Indice du coût du travail - IME : + 1,3% sur un an

Consultez les dernières valeurs des indices INSEE du coût de la main d'œuvre parues le 10/01/2014 et téléchargez les documents présentant l'évolution des principaux indices depuis 2012


Augmentation saisonnière des prix en août

Ressources Humaines / Alerte RH 13 septembre 2013

En août, la sortie des soldes d'été explique la hausse de l'indice des prix à la consommation. Les tarifs pratiqués dans les services de tourisme ont eux aussi subi des majorations saisonnières. Dans une moindre mesure le rebond du cours du pétrole a provoqué une légère augmentation du prix des carburants. L'indice des prix progresse de 0,5% sur le mois, l'inflation annuelle s'établissant à 0,9%.


Augmentation saisonnière des prix en août

En août, la sortie des soldes d'été explique la hausse de l'indice des prix à la consommation. Les tarifs pratiqués dans les services de tourisme ont eux aussi subi des majorations saisonnières. Dans une moindre mesure le rebond du cours du pétrole a provoqué une légère augmentation du prix des carburants. L'indice des prix progresse de 0,5% sur le mois, l'inflation annuelle s'établissant à 0,9%.


L'inflation en dessous de 1% par an

En avril, les prix à la consommation baissent de 0,1% sur le mois, amenant l'inflation annuelle à 0,7% (+0,6% hors tabac). Au cours du mois, le recul des prix a été significatif pour les carburants et les médicaments. D'autres produits subissent des hausses, comme les produits frais et l'habillement.


L'inflation en dessous de 1% par an

En avril, les prix à la consommation baissent de 0,1% sur le mois, amenant l'inflation annuelle à 0,7% (+0,6% hors tabac). Au cours du mois, le recul des prix a été significatif pour les carburants et les médicaments. D'autres produits subissent des hausses, comme les produits frais et l'habillement.