Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

    Résultats de recherche pour croissance economique

    Conjoncture : le mythe d'un regain de pouvoir d'achat ?

    Le deuxième trimestre 2018 a été marqué par un nouveau ralentissement de la croissance française à 0,2%. Cette nouvelle dégradation de l'économie française s'explique par un contexte international mouvementé avec à la fois une remontée des prix de l'énergie, l'appréciation passée de l'euro et le contexte d'incertitude lié aux tensions protectionnistes poussées en majeure partie par les Etats-Unis. Pour l'année 2018, l'INSEE prévoit une croissance de 1,6%, soit un ralentissement marquant par rapport à l'année 2017 (+2,3%), et un pouvoir d'achat attendu à la hausse.

    Lire la suite >>


    Des salaires dynamiques malgré une faible création d'emplois

    Après une année 2017 bénéfique pour la création d'emplois, le climat économique en ce début d'année 2018 n'est pas entièrement favorable. Le taux de chômage en France s'établit à 9,2%, soit une hausse de 0,2pp par rapport au dernier trimestre 2017. A contrario, au premier trimestre 2018, les salaires mensuels de base de l'ensemble des salariés ont progressé de +0,7% d'après le Ministère du travail.

    Lire la suite >>


    Légère dégradation de la croissance française

    La croissance française a été particulièrement faible au premier trimestre 2018 avec un taux de croissance du PIB à +0,2% après +0,7% au 4ème trimestre 2017 et cela en raison de la baisse de la contribution de la demande intérieure. Toutefois, l'INSEE maintient une perspective de croissance annuelle à +1,7% pour l'année 2018.

    Lire la suite >>


    Les salaires du privé continuent leur progression

    Selon les dernières données du Ministère du travail, entre septembre et décembre 2017, les salaires mensuels de base ont augmenté de +0,2%. La hausse est supérieure de +0,1 point de pourcentage à celle observée à la même période de l'année 2016. En rythme annuel, l'indice du salaire mensuel de base a augmenté de 1,4%.

    Lire la suite >>


    Avec une croissance à +2%, l'année 2017 a été un bon cru pour l'économie française

    En 2017, le taux de croissance en France du PIB est de +2%, son plus haut niveau depuis 2011, laissant au passé les périodes troubles connues depuis la crise économique. Cette bonne performance s'explique par une baisse du chômage et de forts investissements réalisés par les entreprises nationales comme le confirme la dernière note de conjoncture de l'INSEE.

    Lire la suite >>


    La croissance française atteindrait 1,9% en 2017, son record depuis 2011

    Dans sa note de conjoncture de décembre 2017, l'INSEE revoit à la hausse sa prévision de croissance pour la deuxième fois consécutive. La reprise resterait solide début 2018, soutenue par un environnement mondial porteur et une demande intérieure dynamique. Le chômage diminuerait faiblement, avec un taux de 9,4% mi-2018.

    Lire la suite >>


    Mesures fiscales du plan d'action pour l'investissement et la croissance

    Lors de son déplacement à Niort, le 11 septembre 2017, le premier ministre a annoncé toute une série de mesures à destination des entreprises et des particuliers dans le cadre d'un " Plan d'actions pour l'investissement et la croissance " Ces mesures figureront dans le projet de la loi de finances pour 2018 qui sera présenté en conseil des ministres, le 27 septembre 2017.

    Lire la suite >>


    Prêt immobilier - domiciliation des salaires ou revenus assimilés de l'emprunteur

    Ordonnance n° 2017-1090 du 1er juin 2017 relative aux offres de prêt immobilier conditionnées à la domiciliation des salaires ou revenus assimilés de l'emprunteur sur un compte de paiement (JO du 03.06.2017)

    Lire la suite >>


    Economie française : la reprise est-elle là ?

    La croissance de l'activité économique de la France reste modeste et devrait le rester. Malgré l'augmentation du pouvoir d'achat des ménages, la consommation ne montre pas de signe tangible de rebond. Du côté des entreprises, l'incertitude des perspectives économiques freine les investissements et les embauches. La conjoncture est cependant plus favorable pour l'achat de logement et l'investissement public en infrastructures.

    Lire la suite >>


    Economie française : sortie de crise en 2015?

    Après trois ans de croissance atone, les signes favorables à la reprise se multiplient. Tout d'abord, l'effondrement des cours pétroliers redonne du pouvoir d'achat aux ménages et améliore la marge des entreprises. Parallèlement, le repli de l'euro face au dollar améliore la compétitivité des exportations européennes. Enfin, la politique de la Banque centrale européenne soutient le financement des investissements des acteurs économiques à des taux d'intérêt très intéressants.

    Lire la suite >>