Gestion quotidienne & pilotage stratégique :
éliminez vos doutes, contactez un expert SVP

  • Téléphone
  • App mobile
  • Ordinateur

Résultats de recherche pour expatrie

Quel visa pour travailler en Chine ?

Votre entreprise souhaite développer ses activités en Chine et envoyer des salariés en détachement ou expatriation sur place ? D'après les autorités consulaires, environ 30 800 Français étaient inscrits au registre des Français en Chine, au 31 décembre 2012. Nous allons nous intéresser aux conditions d'obtention du précieux sésame permettant de travailler sur place : le visa Z.

Lire la suite >>


Imposition du salaire en Espagne

En Espagne le salaire comprend la rémunération en espèce ainsi que les avantages en nature.L'impôt sur les salaires est précompté par l'employeur, sur une base nette de cotisations sociales et d'abattements personnel et familial.

Lire la suite >>


Expatriation en Espagne, comment se calcule l'impôt sur le revenu ?

Il y a trois niveaux de taxation en Espagne, la première au niveau de l'Etat, la seconde au niveau de chacune des 17 provinces et la troisième au niveau des communes. La période fiscale coïncide avec l'année civile. De manière générale une personne physique sera donc imposable sur le revenu qu'elle a perçu au cours de l'année et pourra déduire les charges qu'elle a supportées la même année. Enfin, le barème fiscal est progressif, augmenté d'une sur taxe.

Lire la suite >>


Les conditions de travail en Espagne : salaire et heures supplémentaires

La rémunération et le paiement des heures supplémentaires sont des paramètres importants pour le salarié expatrié. En Espagne, les salariés on droit à une prime de vacances et une prime de Noël, qui sont généralement versés sous la forme d'un 13ème et 14ème mois.

Lire la suite >>


Quelle durée du travail en Espagne ?

En Espagne, la semaine de 40 heures peut être aménagée et l'entreprise peut donc s'adapter selon son activité, du moment que la moyenne des heures travaillées sur l'année ne dépasse pas 40 heures. Quant aux congés payés, les Espagnols ont droit à un mois de vacances, au minimum.

Lire la suite >>


Espagne : quel contrat de travail ?

L'Espagne est en crise, le taux de chômage est au plus haut, les plus touchés étant les jeunes. Pourtant, l'Etat a mis en place ces dernières années des mesures sensées relancer l'embauche, comme des CDD emploi-formation et des CDI particuliers, réservés à certaines catégories de personnes, conférant quelques avantages aux employeurs.

Lire la suite >>


Imposition du salaire en Chine

Les salaires taxables sont soumis à l'impôt par voie de retenue à la source. Ils correspondent pour l'essentiel à la rémunération, déduction faite d'un abattement forfaitaire mensuel. Les charges déductibles sont en effet marginales. Le mécanisme de taxation est de ce fait relativement simple.

Lire la suite >>


Expatriation en Chine : comment se calcule l'impôt sur le revenu

La fiscalité chinoise sur le revenu est cédulaire : les revenus sont classés par catégorie, seuls les revenus répertoriés sont soumis à taxation. Il existe des barèmes progressifs qui frappent les revenus commerciaux et les salaires, mais ce système progressif est couplé à un régime de taxation forfaitaire pour les revenus passifs. L'année fiscale coïncide avec l'année civile.

Lire la suite >>


Charges sociales en Chine

A la différence du détachement où le salarié peut rester affilié à son régime de sécurité sociale d'origine, le salarié expatrié sera soumis aux charges sociales du pays d'accueil. Depuis le 20 décembre 2011 marquant l'entrée en vigueur d'une nouvelle circulaire, les ressortissants étrangers doivent s'affilier au régime chinois de sécurité sociale et s'acquitter des charges sociales, ce qui n'était pas obligatoire auparavant.

Lire la suite >>


Les conditions de travail en Chine : salaire et heures supplémentaires

La rémunération et le paiement des heures supplémentaires sont des paramètres importants pour le salarié expatrié. En Chine, le salaire minimum dépend de la province. Le paiement des heures supplémentaires varie selon les catégories de régime auquel l'entreprise est affiliée. Les salariés peuvent faire jusqu'à 210 heures par mois maximum.

Lire la suite >>