Résultats de recherche pour fiscalite expatrie

Imposition du salaire en Espagne

En Espagne le salaire comprend la rémunération en espèce ainsi que les avantages en nature.L'impôt sur les salaires est précompté par l'employeur, sur une base nette de cotisations sociales et d'abattements personnel et familial.

Lire la suite >>


Expatriation en Espagne, comment se calcule l'impôt sur le revenu ?

Il y a trois niveaux de taxation en Espagne, la première au niveau de l'Etat, la seconde au niveau de chacune des 17 provinces et la troisième au niveau des communes. La période fiscale coïncide avec l'année civile. De manière générale une personne physique sera donc imposable sur le revenu qu'elle a perçu au cours de l'année et pourra déduire les charges qu'elle a supportées la même année. Enfin, le barème fiscal est progressif, augmenté d'une sur taxe.

Lire la suite >>


Entrée en vigueur de la 2ème loi de finances rectificative pour 2012

La deuxième loi de finances rectificative pour 2012 n°2012-958 a été promulguée le 16 août 2012 et publiée au JO du vendredi 17 août 2012. Plusieurs mesures sont applicables dès sa publication, soit le 17 août 2012. Il s'agit notamment des mesures concernant les droits de succession et de donation et la nouvelle contribution due par les entreprises sur les dividendes. La plupart des autres mesures ont une date légale d'application particulière.

Lire la suite >>


Imposition du salaire en Italie

En Italie les salaires sont soumis à l'impôt par le biais d'une retenue à la source pratiquée par l'employeur. Les salaires perçus sont donc nets de cotisations sociales et d'impôt. Les salaires comprennent les rémunérations en espèce et les avantages en nature. Les remboursements de frais professionnels ne sont pas imposables.

Lire la suite >>


Expatriation en Italie : comment se calcule l'impôt sur le revenu ?

Les personnes physiques résidentes italiennes sont assujetties à l'imposta sul reddito delle persone fisiche (IRPEF). Les résidents y sont assujettis sur leurs revenus de source mondiale, alors que les non résidents n'y sont assujettis, que sur leurs revenus de source italienne. L'impôt sur le revenu en Italie se calcule selon un barème progressif compte tenu des revenus perçus durant l'année civile.

Lire la suite >>


Expatriés au Maroc : le traitement douanier du déménagement

Les étrangers qui viennent s'établir au Maroc ont la possibilité d'importer en franchise totale de droits et taxes à l'importation leurs effets personnels et objets mobiliers en cours d'usage constituant leur déménagement. Certains autres biens sont toutefois soumis à des règles particulières, notamment les véhicules.

Lire la suite >>


Expatriation au Maroc et paiement de l'impôt sur le revenu

L'impôt sur le revenu marocain est calculé sur le revenu global des contribuables qui résident sur place. Le revenu imposable tient compte des frais engagés par le contribuable et de sa situation familiale. La tranche maximum du barème est de 38 %. A noter que les salariés voient leur impôt directement prélevé à la source.

Lire la suite >>


Expatriation au Royaume Uni : Comment se calcule l'impôt sur le revenu ?

Le Royaume Uni est un pays de Common Law. De fait, les raisonnements sont très différents des pays de droit latin, dont la France fait partie. Par exemple, l'année fiscale commence le 6 avril d'une année N pour se terminer le 5 avril de l'année N + 1. C'est un pays qui applique un barème progressif de l'impôt sur le revenu. Enfin, il existe différents niveau de résidence, les personnes physiques domiciliées y sont assujetties sur leur revenu de source mondiale.

Lire la suite >>


Imposition du salaire en Pologne

En Pologne, l'employeur doit pratiquer une retenue à la source mensuelle sur les salaires qu'il verse.L'impôt est calculé sur le salaire net, après déduction des cotisations sociales. Le taux d'imposition le plus élevé est de 32 %.

Lire la suite >>


Expatriation en Pologne : comment se calcule l'impôt sur le revenu ?

L'impôt sur le revenu en Pologne est calculé à partir d'un barème progressif dont le taux maximum est de 32 %. L'imposition se fait sur la base d'un revenu net, après déduction de différentes charges. Les personnes physiques résidentes de Pologne y sont imposées sur leurs revenus de source mondiale.

Lire la suite >>