Résultats de recherche pour perspectives opep

Pétrole : vers un accord OPEP-Russie ?

Finances et Gestion / Indices et taux 14 septembre 2016

Les acteurs du marché pétrolier sont dans l'attente d'un accord entre l'OPEP et la Russie depuis la mi-avril dernier. Les divergences de point de vue entre l'Arabie saoudite et l'Iran n'avaient pas alors permis d'aboutir à un consensus, Téhéran cherchant à reprendre la place perdue lors des sanctions internationales. A l'occasion du G20 en Chine début septembre, les dirigeants russe et saoudien ont repris contact initiant une nouvelle phase de négociations.

Lire la suite >>


Mai 2015 : fin du rebond du cours du pétrole

Le cours du pétrole semble faire une pause. La hausse du prix du baril de Brent, entamée à la mi-mars, a atteint, le 6 mai 2015, son point haut avec près de 68 dollars. Depuis, le cours est en retrait. La moyenne du mois de mai reste en dessous des 66 dollars contre environ 60 dollars en avril. L'OPEP réunie le 5 juin en a pris acte tout en restant ferme sur sa stratégie.

Lire la suite >>


Mars 2015 : le cours du pétrole bloqué en dessous de 60 dollars/baril

Après avoir atteint le plancher de 48 dollars en janvier dernier, le prix du baril de Brent s'est ressaisi. Il est remonté à 58 dollars/baril en février 2015, puis il a même crevé la barre des 60 dollars au début du mois pour finalement redescendre à la fin du mois de mars à 55 dollars. L'OPEP estime que les prix devraient rester stables.

Lire la suite >>


Effondrement des cours pétroliers en décembre 2014

Toujours confrontés à l'excès de l'offre de brut, les cours du brut n'ont cessé de baisser durant le mois de décembre (-20% sur le mois). Les premières cotations de janvier 2015 confirment la tendance. A Londres, le 6 janvier, le cours du Brent s'effondre en séance à 51,86 dollars le baril. Il y a quelques mois, le 19 juin, le Brent cotait près de 116 dollars. En un peu plus de six mois, la chute dépasse les 50%. Sur le marché français, le prix à la pompe recule de 17% sur la même période.

Lire la suite >>


Baril de pétrole : 22% de chute depuis juin

La surabondance de l'offre de pétrole brut continue de peser sur le cours du baril. Le prix moyen du pétrole de Mer du Nord, le Brent, s'établit, en octobre 2014, à un peu plus de 87 dollars, soit une baisse de 22% par rapport au niveau enregistré en juin dernier. Le prix le plus bas relevé en fin de séance à Londres a été de 82,7 dollars, le 26 octobre. Trois semaines avant la réunion de l'OPEP, aucun signe de rebond n'est perceptible.

Lire la suite >>


Pétrole : 110 dollars le baril de Brent en octobre

Aucun évènement géopolitique n'est venu, au mois d'octobre, perturbé les cours pétroliers. Le cours mensuel du Brent est repassé en dessous de la barre symbolique des 110 dollars avec 109,8 dollars/baril. Les prix des carburants ont suivi ce repli.

Lire la suite >>


Le cours du Brent passe en dessous des 100 dollars

Début juin, pour la première fois depuis janvier 2011, le cours du baril de pétrole Brent a franchi le plancher des 100 dollars. Depuis trois mois, le prix du pétrole s'effondre, entrainé par le ralentissement économique mondial. Fin juin, le cours rebondissait après avoir atteint les 90 dollars. Les pays de l'OPEP, récemment réunis ont tenté de s'accorder pour maintenir les prix à un niveau consensuel. La moyenne mensuelle du baril coté à Londres s'établit à 96 dollars contre 111 en mai.

Lire la suite >>


Pétrole : le baril emporté dans la tourmente boursière

La crise de la dette des Etats européens a eu raison de l'exceptionnelle stabilité des cours pétroliers. Depuis février dernier, le baril Brent se maintenait au dessus des 110 dollars . L'aggravation de la crise grecque a sonné le repli du cours des matières premières. Le 4 octobre, le cours du Brent descendait en dessous des 100 dollars. La moyenne mensuelle de septembre s'est établie à près de 113 dollars contre 110 en août.

Lire la suite >>


Pétrole : 110 dollars le baril

Le mauvais diagnostic porté sur l'économie nord-américaine plombe les perspectives de croissance mondiale. Cette annonce a entrainé la chute des valeurs financières mais aussi des cours de matières premières. En août 2011, la moyenne mensuelle du pétrole Brent recule jusqu'à un peu moins de 110 dollars le baril contre 116,75 en juillet, soit une baisse de 6,3% sur le mois. La hausse reste considérable sur un an (+42% en dollars et 28% en euros).

Lire la suite >>


Temps momentanément calmes pour le baril...

Au mois de juin, le cours du pétrole Brent a perdu 5%. Cette petite baisse apparait temporaire tant la demande potentielle reste vive. Le taux de croissance des deux géants chinois et indien reste supérieur à 8%, bien au delà des taux européen (2%) et américain (2,6%). La soif des pays émergents et les tensions sur l'offre laissent augurer des hausses de prix d'ici la fin de l'année. Sur les six premiers mois 2011, le cours moyen du baril de Brent demeure au dessus des 110 dollars.

Lire la suite >>